Hit Couleurs JAZZ

Une voix chaude qui nous caresse les oreilles et un toucher au piano qui sautille aisément sans jamais perdre un brin de son expressivité : Macha Gharibian nous propose son troisième album qui reste fidèle à l’univers sonore de la pianiste et chanteuse, tout en nous réservant de belles surprises aux couleurs captivantes.

©Richard Schroeder

Dans ce troisième album, qui succède aux opus “Mars” (2013) et “Trans Extended” (2016), on retrouve Macha Gharibian en trio aux côtés du batteur Dré Pallemaerts et du contrebassiste Chris Jennings. Les deux invités Bert Joris à la trompette et Artyom Minasyan au doudouk ajoutent chacun leur touche aérienne sur un titre.

Macha Gharibian est une artiste accomplie aux multiples talents. On l’entend ici au piano et au chant sur ses propres compositions ainsi que deux reprises majestueusement réinterprétées : le fameux “50 Ways To Leave Your Lover” de Paul Simon et la chanson traditionnelle arménienne “Sari Siroun Jar”.

 

La double culture de l’artiste apparait clairement tout le long de l’album : entre des titres aux accents jazz, soul, pop et folk s’incorpore son héritage arménien ou plus largement caucasien, que ce soit dans les harmonies, les mélodies ou ses improvisations. Une texture sonore riche et surprenante qui sous-entend souvent une certaine mélancolie, toujours soutenue par un groove subtil et discret mais qui s’avère d’autant plus efficace.

Cette subtilité qui possède la force de frapper l’auditeur tout en douceur est propre au jeu de Macha Gharibian.
Joy Ascension nous invite à plonger dans des paysages sonores multiples : On entend ainsi une musicienne forte qui s’assume pleinement, tout en ne craignant jamais de se dévoiler ou de se montrer vulnérable.

C’est précisément cette vulnérabilité assumée qui nous fait comprendre que Macha Gharibian sait exactement qui elle est en tant qu’artiste et où elle veut aller musicalement. Un grand talent pourvu d’une belle sensibilité musicale qui nous fait attendre avec impatience la suite de ce voyage sonore.

Vous pouvez écouter Macha Gharibian en concert, mercredi 1er juillet au Sunset Sunside dans le cadre du festival “Pianissimo Vol XV”.

Interprètes :

Macha Gharibian, piano, chant

Chris Jennings, contrebasse

Dré Pallemaerts, batterie

Invités :

Bert Joris, Trompette

Artyom Minasyan, Doudouk

Header : ©Photo Richard Schroeder

Leave a Reply

Pin It on Pinterest