Actualité

« L’aventure du Jazz ! » film… à jamais inédit ?

By 22 février 2016 juin 12th, 2016 No Comments

Thomas Houbron, un passionné, curieux de la vie, des rencontres, des sons, du Jazz… Vous propose de participer à une jolie aventure collective : Permettre de faire renaître « L’Aventure du Jazz« …! Il a présenté son projet à Couleurs Jazz qui le soutient :

L’Aventure du Jazz, est un documentaire exceptionnel d’images inédites couvrant un pan entier de l’histoire de la musique de Jazz. Ce documentaire de 2h20, est resté confidentiel, dans le plus grand secret, pendant plus de 40 ans.

D_p_chedumidi24juillet1969-1454531366

Louis Armstrong, Duke Ellington, Count Basie, George Benson, Philly Joe Jones, Milt Buckner, John Lee Hooker, Sister Rosetta Tharpe… Illustres noms et pas des moindres parmi les plus grands génies de la musique Afro-américaine, nous gratifient ici de leurs plus belles improvisations. A la croisée du Blues, du Gospel et du Jazz, c’est toute l’âme de la Great Black Music qui y est ici réunie, extrait choisi:

Tout commence avec Louis Panassié, ancien journaliste du Monde, baroudeur infatigable qui entre deux documentaires sur les contrées lointaines qu’il visite, décide de revenir sur les traces de son père, Hugues Panassié, célèbre critique et producteur de Jazz, fondateur du Hot Club de France et du feu magazine Jazz Hot, si décrié en son temps, en bon puriste du Jazz de la première heure.

Réalisé par Louis et son épouse Claudine au cours de plusieurs voyages effectués entre les États-Unis et la France de 1969 à 1972, on y découvre toute l’authenticité et la complicité des rapports qu’entretenait Hugues Pannassié avec ces grands acteurs du Jazz qu’il fréquenta depuis les années trente.

afficheAventuredujazz-1454531262

Louis Armstrong disait d’Hugues Panassié qu’il était son meilleur ami et qu’il n’aurait sans doute pas eu la carrière internationale qu’on lui connait s’il ne l’avait pas croisé sur sa route.

Cette France – on l’oublie trop souvent – autrefois terre d’accueil des plus grands artistes Afro-américains, à l’image du rôle joué par Francis Paudras auprès du pianiste Bud Powell et relaté dans le fabuleux film de Bertrand Tavernier Autour de Minuit, nous reserve à nouveau un témoignage unique.

C’est notamment grâce à des gens comme Hugues Panassié que la musique de Jazz à été popularisée en Europe et en France particulièrement, là où l’on savait prendre aux sérieux ces artistes Noirs, brimés par une Amérique ségrégationiste en son temps.

Le film regorge d’anecdotes et d’entretiens exceptionnels sur ces artistes de renom: en voici un extrait

Duke Ellington disait lui-même qu’il créditait tellement Hugues Panassié pour avoir contribué à son succès outre-Atlantique qu’il lui a même permis d’écrire une partition pour trombone dans une de ses compositions.

De John Lee Hooker à Memphis Slim jouant en toute simplicité chez les Panassié à Montauban, aux artistes, plongés dans leur quotidien, chez eux, loin des feux de la rampe, comme jamais on ne les avait vus auparavant. C’est le cas notamment de Sister Rosetta Tharpe, grande chanteuse et guitariste du Gospel qui nous reçoit chez elle. Chacun brille par son naturel face caméra, on est avec eux, tout près d’eux.

Puis c’est au tour de Louis Armstrong de nous chanter Back O’ Town Blues a capella, dans devant sa maison du Queens à New-York.

L’Aventure du Jazz est un témoignage précieux, retraçant l’histoire d’une des plus belles réalisations humaines qu’est la musique de Jazz. Pour conserver cette mémoire vivante, la projeter vers l’avenir et pour les générations futures, nous avons besoin de votre aide, dès à présent.

Ces images sont en effet restées inconnues du grand public au nom d’une promesse solennelle, un pacte moral édicté par les artistes filmés ici en la mémoire d’Hugues Panassié: ne pas promouvoir ce film en dehors de la présence d’un membre de la famille Panassié.

Et c’est pour cette raison que Louis Panassié, du haut de ses quatre-vingt-deux printemps, assurera lui-même la projection de ce chef d’oeuvre aujourd’hui méconnu, pour nous conter cette magnifique histoire qu’est le Jazz.

Une telle occasion ne se représentera pas deux fois dans votre vie.

Alors faisons revivre l’Aventure du JAZZ !

GeorgeBenson-1454531407

« L’Aventure du Jazz » Version 1972 (bande annonce en haut de page).  Ni les disques ni même un concert ne peuvent donner au public une image du jazz aussi vivace qu’un film bien fait. On l’a bien vu lors des premières projections de « L’AVENTURE DU JAZZ »  …/… Rendus conscients par l’expérience de la grande importance de leur film, Louis et Claudine Panassié ont voulu le perfectionner en y incorporant de nouvelles séquences, destinées à combler des lacunes de la première version. C’est pourquoi ils sont retournés aux États-Unis pour filmer une très belle aventure….»

 LOUIS PANASSIE

  Sur la route depuis 50 ans, il a commencé sa carrière dans les commandos-parachutistes de la Marine nationale, puis comme homme-grenouille et cascadeur. Il continue par un tour d’Afrique en Harley-Davidson, débuté au Moyen-Orient au moment de l’affaire de Suez. C’est là qu’il commence une carrière de cinéaste documentaire. Ce premier voyage est suivi par notamment un Paris-Saïgon en Land Rover, et ensuite divers documentaires sur Ceylan, le Québec, Israël, etc… et plus récemment sur les îles d’Hawaï.  

Pour tout les Passionnés, experts, ou amoureux de la musique Jazz.  participez au projet coopératif KisskissBankBank et permettrez une diffusion de ce mythique et mythologique  documentaire de 2h20 en cinéma. 

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest