Hit Couleurs JAZZ

Pierre de Bethmann a mené à bien au cours de sa carrière, nombre de projets personnels tout en assurant une activité de sideman considérable.

Parmi ses aventures musicales les plus marquantes, citons celles réalisées avec Prysm (1995), Ilium (2003) et le Medium Ensemble (2016) et, on le remarquera, toujours en compagnie de musiciens amis et complices.

Avec “Essais/Volume 3, il utilise pour la troisième fois la formule du trio pour explorer un ensemble d’œuvres composées entre 1951 et 1984 et issues de diverses traditions. On y trouve la sonate opus 105 de Robert Schumann, un succès de la pop américaine comme Que Sera, Sera dont Doris Day donnera une version mémorable dans le film L’Homme qui en savait trop, un classique de la chanson française (La canne de Jeanne de Gorges Brassens), un standard du jazz (Easy To Love de Cole Porter), I Can’t Help It, un tube de Stevie Wonder et L’Ours, une composition de Jean-Loup Longnon.

Pierre de Bethmann, Sylvain Romano et Tony Rabeson, en partageant la même conception de leur art, tirent parti de l’apparente diversité de ce répertoire en insufflant à leurs interprétations une unité de ton qui porte avec le plus grand naturel la marque d’une élégance raffinée. Leur musique, élaborée avec la plus grand soin, est belle, vigoureuse et toujours inspirée.

©Photo Philippe Colliot

Interprétées avec une rigueur qui n’exclut pas une spontanéité de bon aloi, ces mélodies, connues du plus grand nombre, se trouvent ainsi parées d’une nouvelle jeunesse.

Le matériel produit au cours de cette séance comme des précédentes (Essais Vol. 1 & 2) se révèle d’une telle qualité qu’il donnera matière à un quatrième volume à paraître fin 2020.

Nous l’attendons avec impatience !

 

Interprètes :

Pierre de Bethmann, piano, claviers,

Sylvain Romano, batterie,

Tony Rabeson, batterie.

 

Enregistré les 6 et 7 septembre 2019, au studio Recall (Pompignan, France) par Philippe Gaillot.

Edité chez Aléa 012 diffusé par Socadisc.

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest