Nouvelles Couleurs

Mélanie de Biasio

By 24 novembre 2013No Comments

« No deal » (PIAS)

Musique profonde, textes méditatifs et spirituels, le deuxième album de Mélanie de Biasio ne laisse pas indifférent. Après un premier essai très concluant («A stomach is burning»), malheureusement passé inaperçu en France, la chanteuse belge dépose à nos oreilles un bijou, certes trop court, un peu plus de 30 minutes. Loin de ces voix qui minaudent et susurrent, celle de Mélanie nous emporte dans un monde de beauté et de grâce, au moyen de compositions et d’un univers musical que l’on sent proche de ses modèles, Abbey Lincoln, Nina Simone. Son parcours est étonnant : après une formation classique en flûte traversière dont elle a joué sur disque et sur scène, c’est vers le rock qu’elle se tourne avant d’intégrer un trio de jazz. Une méchante infection va la laisser loin des studios pendant plusieurs mois avant qu’elle ne revienne avec son premier album qui semble définir le socle sur lequel sa musique va s’appuyer. Nul doute que «No deal» est un des indispensables albums de cette année et Mélanie de Biasio une des très grandes révélations dans le monde de la musique, grâce aussi à ses trois complices, Dré Pallemaerts, déjà cité plus haut, Pascal Paulus (synthé) et Pascal Mohy (piano).

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest