« Regarder une photo de Jazz revient à entendre la musique par les yeux »

Les photographes et les Jazzmen ont la nuit et la couleur noire en commun, ce sont elles qui permettent à la musique de s’incarner, et aux images de faire leur apparition.

Duke-Ellington,-1963

Pour ceux qui aiment le Jazz’, est une exposition-vente (et le titre de la célèbre émission de Jazz, d’Europe n°1 de Franck Tenot et Daniel Filipacchi).

Y seront présentés une vingtaine de tirages argentiques quasi inédits, une sélection d’archives pour la plupart inédites, couvrant la période 1960-64..

 

Nellie-Monk,-Orly

 

John-Coltrane,-Orly-1962

 

Art-Blacky,-Olympia,-1962

Dans les années soixante, Roger Kasparian, alors jeune photographe, est aux arrivées à l’aéroport des grands noms du Jazz venus d’Amérique. Riche de ces trésors, Roger met sa carrière de reporter–photographe en pause mais conserve ses archives incroyables. Elles restent oubliées pendant plus de 30 ans.

Nous pourrons découvrir entre autres,  Art Blakey,  Donald Byrd, John Coltrane, Duke Ellington, Ella Fitzgerald, Thelonious Monk, Sonny Rollins..

©Ray Charles, Orly 1961

L’exposition se déroulera du 9 au 25 octobre au Studio Boissière, 268 Bd Aristide Briand à Montreuil (93).

©Photos Roger Kasparian

©Photo Header, Donald Byrd 1961

©Photo couverture, Kenny Clarke, 1963

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest