Hit Couleurs JAZZ

Avec ce disque qui suit dans sa discographie le recueil Dream a Little… (Cellar Live, 2019) gravé en duo avec le saxophoniste Cory Weeds, Champian Fulton rend hommage à Charlie Parker dont on fête cette année le centenaire de la naissance.

À ses côtés figurent ses accompagnateurs habituels, le bassiste Hide Tanaka, le batteur Fukushi Tainaka, son père Stephen Fulton au bugle, ici excellents comme à leur habitude, et le saxophoniste ténor Scott Hamilton qui fut un partenaire idéal lors de l’enregistrement live de “The Things We Did Last Summer” (Blau Records, 2017).

Le répertoire de “Birdsong” reprend des titres figurant dans l’album légendaire “Charlie Parker With Strings” (1950), un des favoris de Champian Fulton, et des compositions de Charlie Parker (Yardbird, Quasimodo, Bluebird).

©Photo Marina Chasssé

Le premier titre, Just Friends, donne le ton du disque. La manière dont la chanteuse détaille la mélodie de la composition de John Klenner et Sam M. Lewis relève du grand art. Chaque note, posée à sa juste place, concoure au déroulé naturel d’un discours élaboré avec le plus grand soin. Rien n’est imposé, tout est suggéré. On est là d’évidence, en face d’une vocaliste de grande classe capable d’émouvoir, d’établir un climat et de marquer de sa personnalité une interprétation.

Et puis, il y a la complicité avec Scott Hamilton habile à tisser des contrechants valorisant la ligne de chant de sa partenaire et à produire des solos mettant en évidence la précision de son phrasé et l’ampleur de sa sonorité (Dearly Beloved). Ces deux-là partagent une esthétique commune de la musique qui s’exprime avec la plénitude de This Is Alwayset le côté enjoué de Out of Nowhere.

Pour finir, remarquons que Champian Fulton n’est pas seulement une chanteuse qui s’accompagne au piano. C’est une remarquable instrumentiste dont le jeu ancré dans la tradition la plus authentique porte les influences de Teddy Wilson, Bud Powell et Erroll Garner qu’elle a su synthétiser en un tout cohérent. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter ses improvisations porteuses d’un swing énergique (Quasimodo) et sa manière d’accompagner en block chords qui reste d’une redoutable efficacité. Un bel hommage au musicien exceptionnel que fut Charlie Parker.

Interprètes :

Champian Fulton (piano, voix et arrangements),

Scott Hamilton (saxophone tenor),

Stephen Fulton (bugle),

Fukushi Tainaka (batterie),

Hide Tanaka (contrebasse).

Enregistré le 24 septembre 2019 au Samurai Studios, Queens

Produit par Stephen Fulton

Self Produced: www.champian.net

Header Photo ©Anna-Yatskevich

Leave a Reply

Pin It on Pinterest