Skip to main content

Semaine du 18 avril 2022

[LA COULEURS JAZZ WEEK #128]

…Le Best Of!

Sur COULEURS JAZZ RADIO – lundi à 16H, mardi 17H, mercredi 18H, jeudi 19H, + at 08:00PM Monday 10:00PM Tuesday NYC time ; et enfin sur BRAM’ FM dans la région de Tulle, mardi à 21H et samedi à 16H.

Vous pourrez y découvrir les 8 meilleurs albums sortis ces derniers jours. Une exclusivité COULEURS JAZZ RADIO & BRAM FM avec cette semaine, après le générique « 21st Century Schizoïd Ma  » du parrain de cette Radio des musiciens (nes), Médéric Collignon, nous écouterons un extrait de :

– «Duke Ladies Vol.2» le deuxième tome du travail du chef d’Orchestre, compositeur arrangeur de l’œuvre de Duke Ellington, Laurent Mignard avec son Duke Orchestra et une équipe de Ladies invitées de tout premier plan.

Aurélie Tropez, Julie Saury invitent :Natalie Dessay, Rhoda Scott, Roberta Gambarini, Nicolle Rochelle, Myra Maud, Sylvia Howard, Aurore Voilqué

Pour Duke Ellington, la Musique est une femme … la Femme est musique ! Cette passion pour la gent féminine a nourri son œuvre au fil de sa longue carrière. 

Dans son second opus, Laurent Mignard Duke Orchestra prolonge l’exploration de l’idéal féminin selon Ellington. Sept artistes invitées rejoignent les jazzwomen de l’orchestre pour incarner avec talent et générosité de nouvelles facettes de l’élégance ellingtonienne. Un Hit Couleurs Jazz !

– “Opening du trio du pianiste Norvégien Tord Gustavsen renouvelle la formule en introduisant dans sa formation un tout nouveau contrebassiste.

L’interaction intimiste du trio, offre une esthétique singulière, mêlant hymnes folkloriques scandinaves, gospel, choral et jazz.  

Magnifiquement mis en valeur par l’acoustique exceptionnelle  à partir de mélodies discrètement accrocheuses, de longues séquences d’improvisations collégiales pleines d’espace et de textures sonores raffinées, bousculent avec une grande élégance, le langage établi de longue date par Gustavsen

Tord Gustavsen: piano, electronics
Steinar Raknes: double bass, electronics
Jarle Vespestad: drums

– « Swingin’ Affair fait sa B.O » Si au fil du temps, les musiques de film se sont imposées comme l’un des pourvoyeurs majeurs de mélodies populaires, le jazz, quant à lui, a depuis toujours eu en appétit la réappropriation des standards. Le Quartet Swingin’ Affair dessine de nouvelles couleurs aux airs célèbres du cinéma.

Il réussit à leur donner une fraicheur inouïe grâce à des arrangements somptueux aux palettes variées : swing, cool jazz, bossa nova… Ici, le gendarme n’est plus à St Tropez mais à Rio de Janeiro et Dark Vador est au Cotton club, à la gauche de Duke Ellington… Les Swingin’ Affair montrent à merveille combien notre patrimoine est un terreau fertile favorable à la création.

Des pastillles sonores, comme autant de madeleines de Proust ponctuent cette Couleurs Jazz Week très spéciale.

Olivier Defays : sax,

Philippe Chagne : sax,

Philippe Petit : orgue

Sylvain Glévarec : batterie

«  Zenzile: The Reimagination of Miriam Makeba »

Quatorze ans après la mort de Zenzile « Miriam » Makeba (1932-2008), la chanteuse Américaine d’origine Rawandaise Somi incarne « Mama Africa » dans son album le plus personnel. Un hommage à la célèbre chanteuse et à la militante sud-africaine.

Une esthétique jazz, servie par ses prouesses techniques (4 octaves de voix disponibles) Love Tastes Like Strawberries proposé dans cette émission et en sélection sur Couleurs Jazz Radio.

Dans cet album engagé sont invités des artistes comme le groupe sud-africain historique Ladysmith Black Mambazo, la Béninoise Angélique Kidjo, le Nigérian Seun Kuti et la Béninoise Angélique Kidjo, ou encore Gregory Porter.

 

– « Danses »

par le duo OTTO qui s’est formé autour d’une chaconne revisitée il y quelques années avant de s’aventurer dans les suites pour luth et violoncelle de J-S Bach.
Entre quelques préludes pour accorder les fûts aux flux polyphoniques du maître du baroque tardif, ils réinventent librement dans ce premier disque quelques pas de danses électriques sur des bourrées tourmentées, des gigues rêveuses et autres allemandes exubérantes… Un musique qui va de la ballade aux rifs de guitare électrique survoltée.

Ivann Cruz: electric guitar 
Frédéric L’Homme: drums ;

« Ways Out» 

par le quartet de Claude Tchamitchian devenu quintet par l’adjonction du saxophoniste Daniel Erdmann.

Un lien entre la sophistication langagière du post-jazz new-yorkais le plus contemporain dans son rapport à l’espace et au jeu collectif, le lyrisme incandescent du prog-rock des années 70 et la somptuosité mélodique de de l’univers propre de Claude Tachamitchian mêlant constamment sensualité et abstraction.

Claude Tchamitchian dans ce projet ambitieux dynamite les organisations orchestrales traditionnellement associées au quartet “de jazz” pour s’ouvrir de nouveaux horizons.

Avec cette musique spontanée, fondée sur l’énergie, se jouant des contraintes formelles pour mieux prendre la tangente et s’aventurer sur des territoires idiomatiques pluriels et métissés. Ways Out, entremêle traditions et imaginaires avec une ineffable poésie et une superbe liberté. L’une des formations les plus stimulantes du jazz européen actuel.

Claude Tchamitchian : contrebasse

Daniel Erdmann : Saxophones tenor et soprano

Régis Huby, violon

Rémi Charmasson, guitare

Christophe Marguet, batterie

– « Numbers»

par le duo René Bottlang au piano et aux compositions et Ralph Altrieth saxophone tenor et soprano.

Des mélodies riches à l’apparence simple. Sensibilité à fleur de peau provoquant inéluctablement émotion et émerveillement chez l’auditeur.

La plupart des nombres (des pistes) sont en sélection sur Couleurs Jazz Radio. Vous pourrez ainsi les additionner, les multiplier, jamais les diviser ni vous en soustraire.

– « New Works Reflecting the Moment »

Par le “SF Jazz Collective » Un All Stars, ensemble qui propose une musique nouvelle traitant des injustices raciales, de la pandémie mondiale… (les sujets ne manquent jamais)

Les standards ne sont pas oublié mais revisités : « Whats Going On » de Marvin Gaye, « Throw it Away » d’Abbey Lincoln, « Lift Every Voice & Sing« …

Ce nouvel opus du SF Jazz Collective marque l’arrivée de trois nouvelles recrues et pas des moindres au sein du groupe avec la chanteuse Gretchen Parlato, le batteur Kendrick Scott et le saxophoniste Chris Potter, qui assumer également le rôle de directeur musical de l’ensemble – c’est la première fois depuis plus de dix ans qu’un membre du collectif occupe un poste de direction.

Line up

Chris Potter tenor saxophone
David Sánchez tenor saxophone
Etienne Charles trumpet
Warren Wolf vibraphone
Edward Simon piano
Matt Brewer bass
Kendrick Scott drums
Martin Luther McCoy vocals/guitar
Gretchen Parlato vocals

Chantons sous l’Appli !

Téléchargez Couleurs Jazz Radio. La seule radio présente dans 160 pays, comptant plus d’un million d’auditeurs uniques, sans publicités intrusives, gratuite et présentant 100 % du jazz actuel.

AppsCouleurs Jazz Radio GooglePlay : https://bit.ly/CJRGooglePlay

Apps Couleurs Jazz Radio iOS Appstore : https://bit.ly/CJRAppstore

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest