Skip to main content

Jazz à Frontenay est un festival réunissantt tous les avantages des festivals de jazz : une programmation qui ne cède pas à la course à la billetterie consistant à programmer de la variété, du rock à la mode et des artistes dits « banckables », un lieu historique hors-pair : le château de Frontenay et enfin une équipe de passionnés, habitants et vignerons d’un très joli village, niché dans les contreforts du Jura. Il a lieu tous les deux ans.

Au cours des précédentes éditions, le festival a pu se féliciter d’avoir accueilli sur scène des musiciens aussi confirmés que Vincent Peirani, Pierre de Bethmann, Christophe Panzani, Eric Seva, Tricia Evy, Sarah Lancman, Givanni Mirabassi, ou d’avoir valorisé à leur début les jeunes carrières d’artistes talentueux comme Cécile McLorin, Guillaume Perret, et plus récemment Celia Kaméni.

Jazz à Frontenay, c’est également :
– un partenariat avec le Centre Régional du Jazz de Bourgogne Franche-Comté, qui permet la programmation d’artistes émergents.
– le soutien à la création d’un Club de Jazz à Lons le Saunier, le Darius, dont nous sommes partenaires pour sa programmation.

JAZZ & VINS DU JURA

Idéalement installé sur les premiers contreforts du Jura, le festival Frontenay Jazz se déroule en plein coeur du célèbre vignoble.
Témoignages de la richesse et de la variété de ce terroir : Chardonnay, Savagnin, Poulsard, Trousseau, Pinot noir, Crémant, Tradition, Floraux, Vin de Paille, Vin jaune ou encore Marc du Jura, agrémentent le quotidien des habitants de Frontenay, des festivaliers et des connaisseurs.

Assister à une soirée du festival Frontenay Jazz, c’est non seulement l’occasion d’apprécier des musiciens de grand talent, mais également de rencontrer les viticulteurs locaux , des passionnés au savoir-faire ancestral et de découvrir les charmes aromatiques et gustatifs des vins du Jura.

Programmation pour l’édition 2021

Vendredi 20 août

VLADIMIR TORRES (INICIAL)

Contrebassiste autodidacte d’origine uruguayenne, Vladimir a grandi en France et a développé une écriture musicale personnelle et profonde. Ses compositions mêlent librement les références à Bill Evans ou Claude Debussy tout en visitant la pop ou les musiques latines pour produire des harmonies nouvelles et voyageuses. Il présente en 2020 son album Inicial, en sélection sur Couleurs Jazz Radio depuis sa sortie.
Ce concert est présenté en partenariat avec le CRJ.

Vladimir Torres – Contrebasse
Damien Groleau – Piano
Tom Moretti – Batterie

ANNE DUCROS (SOMETHING)

L’une des grandes voix du jazz actuel. Le sens du swing et une vraie présence sur scène. Possédant déjà une discographie très étoffée sous diverses formations allant du big band au duo, son dernier album en trio : Somethingest l’un des plus réussis. Elle est accompagnée par deux instrumentistes virtuoses : Adrien Moignard à la guitare, et Diego Imbert à la contrebasse. Douze standards revisités de manière fort élégante de « Something » des Beatles à « Tea For Two » ou encore « April in Paris ».

Anne Ducros – Chant
Adrien Moignard – Guitare 
Diego Imbert – Contrebasse

LIONEL MARTIN & SANGOMA EVERETT (REVISITING AFRIQUE)

Un duo de choc pour cette première soirée de l’édition 2021 !

Né en 1952 aux Etats-Unis, c’est au cœur du jura que le batteur Sangoma Everett a choisi d’élire domicile tout en continuant à mener une carrière internationale qui l’a conduit à jouer auprès des plus grands noms du jazz, de Dizzy Gillespie à Miles Davis. Sa batterie fiévreuse a trouvé du répondant auprès du saxophone engagé du Lyonnais Lionel Martin, musicien prolixe et novateur. Ensemble, ils relisent le légendaire album Afrique de Count Basie et leurs deux instruments nus et purs, font résonner à eux seuls toutes les vibrations d’un Big Band. Leur disque Revisiting Afrique est sorti en 2019 et fut présenté dans l’émission « La Couleurs Jazz Week »
Farouche et brillant.

Sangoma Everett – Batterie
Lionel Martin – Saxophone

CISSY STREET (LA TOUR DU POUVOIR)

Pour clôturer cette première journée du Festival, la musique de Cissy Street donne l’envie irrésistible de bouger et de danser. Depuis cinq ans, le quintet, emmené par son créateur Francis Larue, s’est imposé de concerts en festivals, comme l’un des plus originaux des représentants de la scène jazz-funk actuelle. Leur dernier album La Tour du Pouvoir a des accents James Brownien et nous parle d’un temps où la lutte se menait dans la rue, poing levé et pieds agités. Le groove engagé de Cissy street fait chauffer la scène, les corps et les esprits, en ajoutant le sourire aux lèvres.

Vincent Périer – Saxophone
Francis Larue – Guitare
Yacha Berdah – Trompette
Etienne Kermarc – Basse
Hugo Crost – Batterie 

Samedi 21 août 2021

CALOE (SAISONS)

Violoniste de formation, Caloé fut très vite attirée par le jazz. Admiratrice d’Ella Fitzgerald, elle découvre sa propre voix, haute et claire, capable d’improvisations, de vocalises et de scats virtuoses. Si ses cordes sensibles lui permettent d’explorer des textes et des compositions intimes, elle n’hésite pas non plus à s’aventurer vers des horizons plus lointains, accostant les rivages de la bossa ou les bords du rap. Son premier album Saisons déploie une riche palette avec des titres très personnels. Toujours escortée d’excellents musiciens, elle se produit en France comme à l’étranger, du Tribeca Arts Center de New York, au Zinco Jazz Club de Mexico City, et alimente régulièrement les réseaux sociaux avec de nouvelles vidéos.
Une révélation !

Caloé – Chant
Clément Simon – Piano
Arthur Henn – Contrebasse
Philip Maniez – Batterie
Franck Wolf – Saxophone

 

JACKY TERRASSON (53)

53 ans, l’âge du fameux pianiste franco-américain qu’on ne présente plus et qui après 30 ans d’une solide carrière internationale, signe en 2020 un nouvel et magnifique album, celui de la rayonnante maturité d’un pianiste qui se livre et assume ses envies. Un trio stimulant et connecté pour explorer toutes les facettes d’une musique tour à tour solaire et introspective, sensible ou percussive. Truffant son jeu d’hommages flamboyants aux grands maîtres du jazz, Keith Jarrett ou Ahmad Jamal, l’artiste s’amuse aussi à visiter des rythmes groove, funk ou pop comme dans « This is Mine » d’après un thème de Chaplin, tout en s’autorisant des détours mozartiens dans « Lacrimosa » un extrait du Requiem.

Jacky Terrasson – Piano
Géraud Portal – Contrebasse
Lukmil Perez – Batterie

CHARLOTTE PLANCHOU FEAT. DEXTER GOLDBERG

Jeune pianiste issu du Conservatoire de Paris à la décontraction virtuose, Dexter Goldberg a créé son propre répertoire qu’il communique brillamment à ses partenaires de trio, le contrebassiste Bertrand Beruard et le batteur Kevin Lucchetti. C’est avec la talentueuse Charlotte Planchou, talent émergent, rencontrée sur les scènes parisiennes, qu’il partagera celle du Frontenay jazz Festival. La chanteuse, formée au chant lyrique, a finalement choisi le jazz pour exprimer toute sa sensibilité. Pour la rentrée elle présentera Petite, un premier album très attendu. Ils seront rejoints sur scène par Guilhem Flouzat et Fabricio Nicolas-Garcia, pour un répertoire allant du jazz à Maurice Ravel, en passant par Leo Ferré avec des détours par leurs compositions propres.

Charlotte Planchou – Chant
Dexter Goldberg – Piano
Fabricio Nicolas-Garcia – Contrebasse
Guilhem Flouzat – Batterie

ROBINSON KHOURY (FRAME OF MIND)

Né de parents musiciens et artiste précoce aux multiples talents, Robinson Khoury a reçu une formation classique au Conservatoire de Lyon et s’est nourri de blues. Lauréat de nombreux concours, il signe à 24 ans Frame of Mind, son premier album en tant que leader présenté sur Couleurs Jazz Radio. Il fait partie des grands trombonistes de demain. Il sera accompagné d’une jeune garde extrêmement talentueuse :  Mark Priore au piano, Etienne Renard à la contrebasse, Elie Martin-Charrière à la batterie et le célèbre Manu Codjia à la guitare. Expressivité, modernité, compositions ordinales, excellence.

La relève est là !

Ce concert vous est présenté en partenariat avec le CRJ.

Robinson Khoury – Trombone
Thibault Gomez – Piano
Etienne Renard – Contrebasse
Elie Martin-Charrière – Batterie
Manu Codjia – Guitare
Simon Moullier – Vibraphone

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest