Hit Couleurs JAZZ

Vous pensez sans doute connaître toute l’oeuvre d’Art Blakey ? Détrompez-vous, Blue Note Records gardait ce trésor dans ses réserves : Just Coolin’ – une session studio enregistrée le 8 mars 1959.

L’album complète la longue discographie des Jazz Messengers dont le dernier disque datait de 1990, quelques mois avant la mort du leader Art Blakey. Just Coolin’ a été enregistré dans les premières années d’existence de la formation qui a foulé les scènes jazz du monde entier entre 1955 à 1990. Enregistré à New Jersey en 1959, le label a gardé les six morceaux de cet album durant 61 ans, avant de nous les proposer (sortie juillet 2020), pour la plus grande joie des amateurs du swing, du bebop et même du blues.

Ces six morceaux, dont des compositions inédites (Jimmerick et Quick Trick), nous ramènent tout droit dans l’univers d’Art Blakey : une énergie explosive qui se marie avec un swing diabolique, le tout porté par une créativité rythmique dont lui seul avait le secret.

Le disque commence avec un blues, Hipsippy Blues, probablement l’un des morceaux les plus relax de l’album car le tempo double sur le titre suivant pour ensuite tripler de manière vertigineuse sur Jimerick, mettant toute la virtuosité du batteur et de ses musiciens en évidence. Le swing reste au rendez-vous jusqu’à la dernière note de l’album, chaque morceau se caractérise par un thème entraînant et laisse une grande place à l’improvisation pour chacun des membres du quintet.

Pourquoi Just Coolin’ sort-il seulement maintenant ? Le directeur de Blue Note Record, Alfred Lion, avait décidé de réenregistrer le groupe pendant leur légendaire concert du 15 avril 1959 au Birdland Club de New York, quelques semaines après l’enregistrement en studio et de sortir uniquement ce disque du live. Quatre des six morceaux présents sur Just Coolin’ se trouvent alors sur ce mythique enregistrement du concert Art Blakey & The Messengers at The Jazz Corner Of The World. Les versions enregistrées en studio dévoilent cependant une énergie différente du live et grâce à ses deux compositions inédites, Just Coolin’ devient un nouvel album important du grand batteur qui nous confirme une fois encore son statut de légende de jazz.

Line-Up :

Art Blakey, batterie

Bobby Timmons, piano

Hank Mobley, saxophone ténor

Jymie Merritt, contrebasse

Lee Morgan, trompette

Leave a Reply

Pin It on Pinterest