Hit Couleurs JAZZ

Un mien ami, disquaire de son état, (Il se reconnaitra), dirait de cet album qu’il est un parfait starter matinal ! De fait, quoi de mieux pour se réconcilier avec la vie que de suivre le feeling que Nils Landgren déploie dans l’exposé de son Chat sur le Toit, l’intelligence développée par Lars Danielson dans son intro de basse de Polygon, le groove installé par Wolfgang Haffner sur 4WD, ou encore la couleur bluesy éclairant le solo de Michael Wollny sur Lady Madona.

4 Wheel Drive , ‘Quatre Roues Motrices’, traduit l’égalité des rôles assumée par chacun de ces musiciens dans la conduite du quartet : Un pour tous et tous pour un, pourrait-on dire, chacun tour à tour soliste et sideman, chacun apportant une composition originale au corpus du catalogue.

Le choix des huit autres titres, standards intemporels de Paul McCartney et John Lennon, Sting, Billy Joel ou Phil Collins, n’est pas le simple fruit du hasard, guidé qu’il est par de subtiles correspondances avec l’instrumentation du groupe – basse et chant pour McCartney, passé de batteur pour Phil Collins, (en début de carrière chez Genesis), de pianiste pour Billy Joel – ou, bien sur, par les critères d’affinité particulière de chacun (McCartney pour Danielsson, Sting pour Landgren ou encore Collins pour Haffner).

Tout l’intérêt de cette sélection est le traitement qui lui est apporté, donnant  par exemple au May be I’m Amazed de McCartney une trame subtile de ballade, au She’s Always a Woman de Billy Joel un côté crooner glamour, ou laissant le champ libre à l’improvisation puissante du trombone de Landgren sur le If You Love Somebody Set Them Free de Sting, Nils assurant la partie vocale sur la moitié des titres proposés.

Adhésion sans condition !

Les musiciens :

Chacun d’eux fait partie de l’élite du jazz européen,  et dirige ses propres groupes depuis longtemps. Ils se connaissent bien, s’apprécient, et leurs chemins se sont souvent croisés par le passé, dans toutes les configurations possibles, du superbe duo Wollny-Landgren à la présence de Wolgang Haffner au sein du Funk Unit de Nils, ou encore au rôle angulaire de Lars Danielson dans le trio de Wolgang, mais cet album constitue leur première rencontre dans la motorisation du quartet :

Nils Landgren, (trombone, vocal), s’est tourné vers le jazz, le rock et la pop après une sérieuse formation classique, et a collaboré avec le Big Band de Thad Jones, Thomasz Stańko, Esbjörn Svensson, Nguyen Lê, Michael Wollny, Lars Danielsson …

Michael Wollny, (piano), le plus jeune des quatre, présente déjà des collaborations majeures avec Joachim Kuhn, Heinz Sauer, Vincent Peirani …

Lars Danielsson, (contrebasse et violoncelle), dont on se rappelle avec émotion la complicité développée avec Dave Liebman (Curling Legs), le guitariste Ulf Wakenius ou encore Bobo Stenson.

Wolfgang Haffner, (batterie), quant à lui, nous remet en mémoire la musique d’Albert Mangelsdorff et Klaus Doldinger avec qui il a partagé de longs moments, mais il n’est que de savoir qu’on peut l’entendre sur plus de 400 albums, avec entre autres Till Brönner, Charlie Mariano, Chuck Loeb, Nils Landgren, The Manhattan Transfer, Michael Franks …

Landgren – Wollny – Haffner – Danielsson ©photo Stephen Freiheit

4WD est un album Act.

Il a reçu le Prix « Hit Couleurs Jazz » et il est « Vinyle de la Semaine » sur Couleurs Jazz Radio !

 

Photo Header, ©Daniel Breidt

©Couverture par Peter Krüll.

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest