Une voix finement éraillée, des chœurs qui rappellent l’âge d’or du Southern Gospel, une ligne de basse impeccable ainsi qu’une guitare et un orgue subtilement teintés de tremolos ; vous n’êtes pourtant pas en train d’écouter un artiste issu de la scène soul afro-américaine des années soixante-dix, mais Tiwayo.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, ce jeune prodige qui chamboule la scène musicale sous nos yeux est français et a grandi en région parisienne.

C’est au cours de ses voyages à travers les Etats-Unis et Haïti qu’il a pu esquisser la largesse de son spectre musical et de ses influences, allant de la Soul au R&B, en passant par la Folk, le Blues, la musique Gospel et flirtant parfois avec des sonorités Reggae.
C’est cette incroyable versatilité mélodique qui a forgé l’éclat et l’authenticité du style unique de Tiwayo et lui a valu de se faire remarquer par le label Blue Note. Les plus grands, tels Seal, Curtis Harding, Norah Jones ou encore Marcus Miller lui ont déjà confié les premières parties de leurs concerts.

Après une véritable démonstration de force réalisée à travers ses premiers singles et quelques Live Sessions, le jeune baroudeur de la musique a sorti en janvier 2019 son premier album « The Gypsy Soul of Tiwayo » (Blue Note France/Universal Music), mixé entre les États-Unis et la France, avec Philippe Weiss (Kendrick Lamar, Alicia Keys, Selah Sue, Madonna) ou Mark Neill (The Black Keys) derrière les consoles pour mener à bien ce projet.
Les moyens engagés et le délai d’attente sont à la hauteur des résultats, puisque « The Gypsy Soul of Tiwayo » est une franche réussite sans aucune fausse note et qui a su faire revivre l’essence même de la musique Soul.

Cet album est un hymne à la libération de soi et une réelle autobiographie musicale dans laquelle Tiwayo dévoile toute la palette de ses talents ; qu’il s’agisse d’odes lyriques sur un rythme acoustique (« Child of the Ghetto », « Reach Heaven ») ou de tempos plus entrainants avec une guitare poussée à saturation (« Too Young », « Rise up and Shine »), des pièces maitresses telles que les incontournables « Wild », « Love Me Like You Say » ou encore « Winter Shades »  devraient pouvoir mettre tout le monde d’accord.

Tiwayo sera en concert à  La Maroquinerie, Paris le 5 mars 2019.  À ne manquer sous aucun prétexte.

Leave a Reply

Pin It on Pinterest