Quand le Jazz est, Quand le Jazz est, Quand le Jazz est… là !

…Patrick Martineau ou Didier Jallais, photographes, ne sont jamais très loin.

Les deux photographes, passionnés de Jazz exposent à la Galerie On Off Studio.

Le théâtre de leurs opérations, ce sont pour le premier, essentiellement les scènes parisiennes où l’on joue du jazz, mais aussi les festivals, les caves… Quant au deuxième, beaucoup de ses instantanés photographiques présentés là, ont pour origine l’un des temples du Jazz hexagonal, le village de Marciac et son célèbre festival.

Nous ressentons à travers leurs images, la fascination pour ce monde bien particulier du Jazz. La plupart des photographies ont le bon goût d’être présentées sur des tirages noir et blanc d’excellente facture et nous situent d’emblée dans la longue tradition de la photographie de Jazz. La couleur n’étant utilisée que lorsqu’elle se justifie.

L’Histoire de la photographie de jazz, tout juste centenaire, se perpétue ici.

L’accrochage proposé par les galeristes d’On Off Studio en collaboration avec les photographes est très réussi.

La galerie, située  11, rue Berzélius, à Paris dans le XVIIe arrondissement, est ouverte du mardi au samedi, de 14h à 19h ou bien sur RV.

Dans la vitrine donnant sur la rue, sont exposées les photographies retenues pour la compétition Jazz World Photo 2018 : Jérome Etcheberry et Vincent Peirani.

Le vernissage à été entièrement sonorisé par Couleurs Jazz Radio qui diffusait pendant toute une soirée spéciale, les musiques des musiciens représentés sur les tirages de Patrick Martineau et de Didier Jallais.

 

Jerome Etchebery ©Photographie Patrick Martineau

Un mot sur les photographes :

Patrick MARTINEAU est parmi ses activités, le photographe officiel de Couleurs Jazz Digital Magazine, ce dont nous nous félicitons souvent. Il est par ailleurs membre de l’association Zebrajazz dont le but est d’aider à la diffusion du jazz et qui gère la toute nouvelle webradio Couleurs Jazz Radio. Discret et comme à l’affût, c’est un homme de l’ombre, tous les soirs ou presque dans les clubs de jazz, l’œil dans le viseur de son appareil reflex, il capte les rais de lumière dans la pénombre, les moments de grâce des musiciens, le scintillement des instruments, les pauses retenues ou les gestes passionnés. Ses photographies sont devenues des références dans le monde du Jazz. Un style élégant, toujours des portraits de musiciens, essentiellement du noir et blanc.

La silhouette de Patrick Martineau est bien connue, comme sa signature photographique est reconnue, des clubs de jazz comme des festivals et de ses habitués.

Pour davantage de photographies, nous vous invitons à consulter son site internet www.jzzm.fr ainsi que de nombreux sujets sur ce site même, celui du magazine digital Couleurs Jazz…

 

Thomas Bramerie ©Photo Patrick Martineau

 

Sylvain Riflet  ©Photo Patrick Martineau

Après des années de pratique, Didier Jallais participe en 2014, pour la première fois, à un concours. Il remporte alors, le 1er prix du prestigieux « Jazz World Photo Contest« , parmi 300 photographes spécialisés, répartis sur une trentaine de pays. Cette année encore en 2018, il obtient le 1er prix.

Cette distinction est bien sûr une reconnaissance et se révèle être un sésame précieux, qui lui ouvre les portes des plus grands festivals de jazz en lui permettant d’obtenir les accréditations très convoitées et indispensables, notamment pour le festival Jazz in Marciac.
Quand on l’interroge sur le sens de son travail, il a coutume de répondre « Je ne considère pas cela comme un travail mais, au risque de paraître peut-être prétentieux, plutôt comme une mission, celle de transmettre et de partager avec le plus grand nombre, via mes photos, le bonheur et l’émotion qui m’envahissent à l’écoute de cette musique improvisée et, pourquoi pas, de tenter de faire parfois entendre ces notes toujours renouvelées qui nous aident à mieux vivre ».

Ahmad Jamal ©Photo Didier Jallais

Roberto Fonseca ©Photo Didier Jallais

Fatoumata Diawara ©Photo Didier Jallais

Avishai Cohen ©Didier Jallais

Pour plus d’informations sur le travail de Didier Jallais, nous vous invitons à visiter son site internet : https://didierjallais.com/

 

©Photo Header. Couleurs jazz

Leave a Reply

Pin It on Pinterest