Hit Couleurs JAZZ

Nouvelle réunion du nonet du pianiste Laurent Marode, un volume 2 intitulé “Starting Soon” après “This Way out”, sur lequel le pianiste a composé et arrangé la plupart des titres.

Une Boîte à Swing

Très swing, comme à l’accoutumée, cette moyenne formation qui sonne comme un big band, réunit quelques talentueux musiciens jazz de la scène française dans une composition d’entraineur avec un pack de souffleurs qui lance le vibraphoniste comme avant de pointe.

Très écrites, toutes les compositions ne sont pas sans rappeler les atmosphères à la Duke Ellington ou à la Count Basie. L’ensemble est bien rodé, la symétrie est parfaite, l’équilibre des souffleurs et de la rythmique est assuré par le jeu inspiré du vibraphone dans un rôle de soliste qui tient des acrobaties d’une guitariste qui échapperait à la meute des cuivres.

Les yeux fermés, on entend les sections de cuivres (Brook’s Idea), les échappées volubiles du trio de saxophones (Alto, ténor et baryton), chaque soliste est alors puissamment soutenu par cette moyenne formation qui s’apparente ainsi à une grosse machine, dépassant ainsi les cadres habituels du nonet. L’écoute révèle une suite d’histoires contées par les solistes auxquels répondent les questions  des autres instruments, comme une exposition où  des tableaux s’enchainent pour un voyage au temps passé repeint dans les couleurs d’aujourd’hui.

La Composition, premier interprète de l’ensemble.

L’art consommé de la composition et de l’arrangement permet à Laurent Marode de proposer des pièces modernes qui ne départissent pas l’académisme du standard : époque big band « (Snoopy Mobile). Ce nonet, plus qu’un assemblage de musiciens, met en place la réunion de solistes de grand talent qui ont tous la possibilité de s’épanouir dans leur registre propre, aidés en cela par des chorus qui favorisent la mise en valeur de l’instrument. Mélange heureux d’influences diverses, tant dans l’écriture que dans l’exposition des thèmes, chaque interprète donne à l’ensemble une tonalité vivifiante et éclectique dans le jeu des couleurs et des tonalités.

Les arrangements soignés confinent presque à une petite formation symphonique (Today Is Nat’s Day) et la complémentarité du pianiste et du vibraphone vient caresser la horde des souffleurs d’une fraiche légèreté tout au long des thèmes.

Mention spéciale, une fois n’est pas coutume, à l’ensemble des interprètes.

Interprètes :

Laurent Marode, piano

Fabien Mary, trompette

David Sauzay, saxophone ténor, flûte

Pablo Arias, saxophone alto

Franck Basile, saxophone baryton

Jerry Edwards, trombone

Nicholas Thomas, vibraphone

Fabien Marcoz, contrebasse

Mourad Benhammou, batterie

Distribué par : Black and Blue

©Photos Patrick Martineau.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest