Skip to main content

Programmée notamment dans les plus grands festivals de jazz de l’hexagone (Marciac, JSLP, Jazz à La Villette…) Fatoumata Diawara a fait étape à St-Malo à la Nouvelle Vague, la salle de concerts et de musiques actuelles de St-Malo, le jeudi 04 novembre 2021.

Fatoumata Diawara se présente femme, africaine, musicienne et fière de ces trois qualificatifs.

La chanteuse Malienne présente ses références. Elle cite en tout premier  : Billy, puis viennent Ella, Nina, Miriam Makeba, et aujourd’hui Angelique Kidjo.

Dans sa musique, le blues oui, le jazz un peu, du funk, mais surtout l’Afrique , ses rythmes et son énergie. Elle va aussi faire référence à Fela Kuti, l’un des fondateurs de l’afrobeat.

Au chant, avec ou sans guitare, entourée de 4 musiciens, (Yacouba Kone à la guitare, Arecio Smith au piano, Juan Finger à la basse et William Ombe à la batterie), la musique de Fatoumata Diawara. respire surtout les couleurs de l’Afrique.

Le rythme et l’énergie emportent le public, les chorégraphies des deux guitaristes ajoutent au spectacle, de même que les danses endiablées de l’artiste Malienne.

Yacouba Koné, à la guitare, nous gratifiera de plusieurs soli enflammés. De même le batteur William Ombe, répondra avec brio aux rythmes vocaux de plus en plus complexes de Fatoumata Diawara.

La plupart des morceaux sont présentés. Les textes sont pour beaucoup liés à la culture africaine qui tend à  disparaître, l’appel à la paix , la tolérance, la condition des femmes, l’amour…

Fatoumata Diawara, une artiste engagée de son temps.

Lieu : La Nouvelle Vague, St Malo

Photos : ©Philippe Colliot

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest