New colors

Paul Lay

By 24 November 2013No Comments

«Mikado » (Laborie, dist. Abeille musique) (969)

Si l’on doit compter sur quelques jeunes musiciens, alors il faudra miser sur lui.
Pianiste, compositeur, arrangeur, Paul Lay s’était «dévoilé» avec «Unveiling» son premier album en trio, salué par la critique et le public et qui lui servait d’envol vers le monde du jazz.

Le voici en vitesse de croisière avec «Mikado» son deuxième opus qui sortira début février 2014. Avec une rythmique parfaite venue du Bénélux, le néerlandais Clemens Van Der Feen à la contrebasse et le magnifique batteur belge Dré Pallemaerts, Paul Lay est cette fois passé du trio au quartet avec l’arrivée du très jeune Antonin Tri Hoang à la clarinette basse et au saxophone, qui s’est fait largement remarquer depuis 2009 au sein de l’ONJ de Daniel Yvinec.
Comme l’indique le nom de l’album, les treize compositions plus une reprise de Carlos Jobim donnent au pianiste et à ses musiciens l’occasion de faire preuve d’adresse et d’équilibre. La musique est élégante, mélodieuse et dense.

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest