Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Après un premier disque prometteur en trio, le pianiste et compositeur Tristan Melia opte pour cet art difficile et exigeant qu’est l’interprétation en solo. Une rencontre avec l’instrument entre compositions personnelles et reprise de standards tout aussi personnelles.

Avec Michel Petrucciani, Keith Jarrett et Bill Evans comme grandes références, la solidité de l’interprétation ne peut qu’être au rendez-vous. L’atmosphère dès les premières notes nous installe dans une veine très classique avec une main droite effectivement très Jarrettienne (The Essential). Un voyage pianistique fait d’envolées retenues, l’oxymore n’est pas de trop et c’est ce qui donne cette profonde coloration aux compositions de cet album et à sa délicate expression.

L’exposition des thèmes nous conte une histoire presque cinématographique Mistake Romance, de citations qu’on pourrait croire empruntées à Satie ou à une fugue de Bach dans le traitement du standard Soul Eyes, à croire parfois entendre Eubie Blake cultivant l’art du contrepoint.

Promenade au pays de la référence que reste Bill Evans avec une interprétation de Someday My Prince will Come très débridée avant un retour un peu ragtime sur My Old Flame. Musique classique et jazz mêlés dans une soigneuse interprétation de notes ébouriffées. Mention spéciale pour une note bleue très présente dans la revisite de The Nearness of You qui ne peut que plaire de la haut à Hoagy Carmichael.

L’album se clôt sur la composition intitulée  « Piano des souvenirs« , une sorte de mélancolie joyeuse dans laquelle se conjuguent encore les saveurs de deux époques musicales éloignées qui semblent n’en faire plus qu’une sous l’audace créatrice de l’inspiré marteleur de corde qu’est Tristan Mélia.

Ce disque n’est finalement pas une erreur romantique, c’est plus simplement et plus subtilement l’incursion du jazz dans la Vienne du XIXe siècle ou encore à Nohant ou peut-être même à la cour de Frédéric le Grand.

Personnel :

Tristan Mélia – piano

Mistake Romance est un album Jazz Family – 2021

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest