Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Lectrices attentives, lecteurs scrutateurs, il ne vous a pas échappé que le collectif suédois Oddjob, fondé en 1997, a déjà été chanté dans le blog Le jars jase jazz,  pour son programme pour petits et grands ” Jazzoo ” et que le trompettiste d’Oddjob, de père croate, Goran Kafjes anime aussi le Subtropic Arkestra dont l’album ” The Reason Why. Volume 3 “.

L’album ” Kong ” est entièrement composé et arrangé par Oddjob. Pas de chef. Pas de Roi, bien que nous soyons en Suède. Pas de ” King ” avant le Kong. La musique vient directement des années 1970, entre Clint Eastwood et le Monty Python Flying Circus. Revisité à la sauce 2020 avec des influences scandinaves comme ” I Druidens Flaska ” (1). Cf vidéo sous cet article. Logique pour des Suédois. Mais ils ont aussi écouté la musique africaine, ” Kong ” (4) et asiatique , ” Kali Ma ” (2). Cf. extraits audio à la fin de cet article.

La musique d’Oddjob est aussi colorée que celle de Charles Mingus ou d’Oliver Nelson mais avec un autre message. Ils visent à bâtir, ” The Carpenter ” (5), à nous emmener en voyage loin vers ” l’Est ” (6).

L’évasion, c’est la sensation que me procure essentiellement Oddjob. Pas seulement. Ces Suédois savent  aussi jouer monstrueusement Funky. Pour preuve, le morceau final ” Bon ” (8). Sauf avis médical contraire, celui là est fait pour bouger votre corps sans effort, lectrices attentives, lecteurs scrutateurs. Avis aux DJ. Un nouveau morceau à sampler vous attend à la fin de l’album ” Kong ” d’Oddjob. Merci de leur verser leurs droits d’auteurs.

En cette période de réclusion, de fermeture des frontières, de distance physique due à une pandémie mondiale pas encore terminée alors que j’écris ces lignes, ” Kong ” d’Oddjob est une excellente thérapie pour aérer les cerveaux. En vente libre sans ordonnance. Garanti sans effet secondaire autre qu’une douce euphorie passagère. A consommer sans modération.

Dans la vidéo ci-dessus, Oddjob joue ” I Druidens Flaska ” (la flasque du druide si je devine bien le suédois), premier morceau de l’album ” Kong ” au restaurant ” TAK ” à Stockholm, capitale du Royaume de Suède. Un hommage à Panoramix le druide, fournisseur exclusif des gourdes de potion magique, certainement.

Interprètes :

Peter Forss : contrebasse, guitare basse électrique, guitare électrique

Per ” Ruskträsk ” Johansson : saxophones, flûte, clarinette basse

Daniel Karlsson : piano, orgue, synthétiseur

Goran Kafjes : trompette, synthétiseur, congas

Lars Skoglund : batterie, cymbales, percussions, vibraphone, guitare acoustique

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest