Skip to main content

Concert de Sortie de l’album au Studio de l’Ermitage à Paris, le 3 octobre 2019.

C’est pour des découvertes telles que ce « Mediterranean Quartet » que nous faisons ce métier !

Votre media revendique la défense toutes les Couleurs du Jazz, dès lors que nous est  proposée une musique qui peut être écrite mais aussi improvisée, novatrice, savante dans l’élaboration… Nous sommes donc partis à la découverte de ce quartet mené par Matia Levrero et Tcha Limberger et revenus conquis.

Ces deux musiciens se sont croisés par hasard un jour sur un quai de gare. Depuis ils multiplient les rencontres et les échanges afin d’élaborer au fil des sessions, ce magnifique projet, au pied d’un olivier, symbole de la sagesse et de la Méditerranée.

Tcha Linberger d’abord : c’est un artiste jusqu’au bout des doigts. Multi-instrumentiste, aveugle de naissance, Manouche, basé en Belgique mais dont la réputation dépasse déjà largement les frontières. Il collabore à différents projets musicaux, de la musique traditionnelle Bulgare au rébétiko grec – écoutez ce poignant « Manes Tis Avgis » – au jazz le plus contemporain (il collabore aux projets d’Aka Moon, de Birlli Lagrène, ou de Magic Malik…)

Ah oui ! Il chante aussi… Et très bien en plus.

Matia Levréro, le guitariste, compositeur, arrangeur vient de Montpellier. Tous les styles musicaux l’intéressent, des musiques méditerranéennes, africaines, en passant par le jazz, en particulier lors de ses collaborations avec le saxophoniste Julien Loureau ou avec le Koa Big Band.

Les deux co-leaders s’entourent ensuite de deux brillants comparses : le saxophoniste et accordéoniste Guihem Verger, passionné de musiques improvisées, donc jazz, mais également classiques ou traditionnelles. Lui multiplie les collaborations avec Riccardo del Fra, Daniel Humair, Roy Hargrove…

Et finalement Simon Leleux un percussionniste bruxellois féru de percussions orientales, turques ou indiennes. Son instrument préféré restant la darbuka.

Une fois les 4 membres du quartet brièvement présentés, mettons-les ensemble et voici ce que ça donne : un « Mediterranean Quartet » à se procurer de toute urgence !

A l’écoute de l’album, on ressent beaucoup de cohésion musicale entre les interprètes. L’imagination et la créativité sont présentes à chaque détour des chorus inspirés et chaleureux. Une parfaite maîtrise technique au service de l’émotion.

Une musique éprise de libertés et de chaleur entre les hommes.

L’album est également en sélection Couleurs Jazz Radio.

« Mediterranean Quartet » est produit par Printival.

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest