Skip to main content
Jazz in Noyon

Le Festival Jazz in Noyon, c’est 6 jours de Jazz organisés sur 2 Week-ends, qui vont permettre à la Cité de Calvin de devenir la Capitale, non de la protestation*, mais du jazz pour la deuxième fois !

Quand ?  du 15 au 17 avril, puis du 22 au 24 avril.

Une programmation de grande qualité, digne des plus grands festivals de jazz d’Europe,  du jazz et seulement du jazz de toutes les couleurs, moderne, divers, hexagonal, européen et américain du Sud comme du nord. Avec entre autres Lionel Louéké, Stéphane Belmondo, Samara Joy, , Srdjan Ivanovic et le Blazin Quarte avec en guest de luxe, Magic Malik, Damian Nueva, Baptiste Herbin, Raphaël Pannier, Leila Martial, Gael Horellou, Baptiste Trotignon, Theo Ceccaldi, Alexis Cardenas, Leo Rondon, Frédéric Borey, Baptiste Trotignon  et bien d’autres que vous allez découvrir ci-dessous…

En tout ,70 artistes monteront sur scène pour 15 concerts , des masterclass et  une jam bien sûr !

Rendez-vous  donc, sur le site du Festival Jazz in Noyon.  www.jazzinnoyon.fr

Jour 1 – vendredi 15 avril 2022

17H – LEILA MARTIAL – ÄKÄ – VOICE OF THE FOREST

Un concert plus un spectacle, hors du commun.

Une rencontre inédite entre l’univers musical des Aka, (Peuple Aka de la République du Congo) largement connu sous le nom de chant pygmées et celui d’artistes à l’imaginaire florissant et rompus à l’improvisation, réunis autour de l’incroyable vocaliste Leïla Martial et du body-percussionniste Rémi Leclerc,les chanteurs et percussionnistes du groupe NDIMA, porteurs d’une culture ancestrale, ainsi que trois improvisateurs originaires du Sud-Ouest de la France. Ils seront ici réunis pour le plaisir de jouer de leurs voix et de leurs corps.

La spontanéité chantée, jouée et dansée est le terreau de cette rencontre interculturelle placée sous le signe du respect et du dialogue des cultures.

Groupe Ndima :

Manongo, Emile Koule, Nadège Ndzabole, voix

Gaston Motambo  & Michel Kossi, tambours, arc musical, chant

Leïla Mertial, voix, composition

Rémi Leclerc, voix, body-percussions, clavier, composition

Eric Perez, voix, percussions, compositions 

21H00 BELMONDO 5TET « BROTHERHOOD »

Qui ne connaît pas encore les Belmondo ?

Héritier flamboyant de Chet Baker et Freddie Hubbard, Stéphane, l’un de grands lyriques de son instrument, compte parmi les trompettistes, biblistes les plus estimés de ce côté-ci de l’Atlantique. Artisan infatigable du rapprochement entre les musiques, Lionel, le saxophoniste, a fait se rencontrer les âmes de Lili Boulanger et Yusef Lateef, conciliant l’esprit coltranien avec les traditions liturgiques françaises, et portant la flamme du jazz au cœur de l’univers post impressionniste classique. Depuis plus d’un quart de siècle, ces deux musiciens d’exception ont mené un nombre impressionnant d’aventures musicales, avec le soutien inconditionnel de leur groupe, qui les a toujours suivis dans leurs explorations artistiques, quelle que soit la direction qu’ils leur impulsaient.

Un Stéphane Belmondo très en verve dont la longueur du souffle  n’a d’égale que celle des bras du pianiste Kirk Lightsey. On se souvient de leur magnifique duo. Et un Lionel Belmondo, immuable, déconcertant de tradition qui s’invente à chaque souffle. L’oxymore habille les compositions de la fratrie. On invente, mais on reconnaît. Le son pour l’auditeur, la référence pour les deux frères, lire la suite sur Couleurs Jazz Media.

Lionel Belmondo, saxophone, flûte,

Stéphane Belmondo, trompette, bugle, 

Laurent Fickelson, piano,

Sylvain Romano, contrebasse,

Tony Rabeson, batterie.

Stephane Belmondo
©Fabrice-Journo

Jour 2 – Samedi 16 avril,

16H30 – CLELYA ABRAHAM

La composition a toujours été la passion de Clélya Abraham depuis son plus jeune âge et c’est ce qui l’a conduite à être musicienne.

Après des années à jouer dans les clubs de jazz et de nombreuses rencontres, la magie opère lors d’un concert en février 2019 ; un moment d’alchimie avec les musiciens qu’elle choisira pour faire son album. Son répertoire de compositions fera apparaître un monde poétique et métissé, subtil mélange de cultures influencé s’inspirant également de l’univers musical cinématographique.
Un instrument essentiel vient aussi s’ajouter à ce paysage : sa voix, qui vient par moment doubler le piano et chanter des thèmes puissants avec ou sans paroles.

Son répertoire de compositions fait apparaître un monde poétique et métissé, subtil mélange de cultures influencé par de nombreux artistes, s’inspirant également de l’univers musical cinématographique.

Clelya Abraham, piano, voix,

Antonin Fresson, guitare,

Samuel F’hima, contrebasse,

Laurent-Emmanuel « Tilo » Bertholo, batterie.

19H00  – ALEXIS CARDENAS + LEO RONDON EN 4TET

Alexis Cardenas, l’un des violonistes les plus importants de sa génération, 1er violon solo de l’orchestre national d’Ile de France, fondateur de plusieurs formations de musiques traditionnelles et musiques du monde, jusqu’au jazz évidemment.  Son inépuisable curiosité et la connaissance des différentes cultures du monde lui ont permis de développer un langage instrumental unique qui abolit les barrières entre les genres musicaux.
Son Quartet Jazz est la rencontre de quatre musiciens vénézuéliens  qui interprètent avec virtuosité les thèmes des grands compositeurs du continent sud-américain tel qu’Astor Piazzolla, Aldemaro Romero, Egberto Gismonti, Hermeto Pascoal et Hamilton de Holanda… Pour le Festival, le contrebassiste Roberto Koch cède sa place à l’excellent Jérémy Bruyère.

Alexis Cardenas, violon,

Jhonny Kotock, piano,       

 Jeremy Bruyère, contrebasse,

Léo Rondon, cuatro

21H30 – GAËL HORELLOU QUARTET

Le quartet de Gaël Horellou s’inscrit dans la continuité de la grande musique de jazz qui peut naviguer entre la Réunion dans l’Océan Indien à Brooklyn en passant par Noyon. Gael Horellou, artiste Selmer est une figure majeure du saxophone aujourd’hui. Virutose de cet instrument, il est également un excellent compositeur et improvisateur.

Jazz fusion, jazz acoustique, maloya, le musicien est un touche à tout génial et inspiré. Intégration de la modernité dans la tradition jazz. Du grand art.

Gaël Horellou, saxophone alto,

Etienne Déconfin, piano,

Victor Nyberg, contrebasse,

Antoine Paganotti, batterie.

Jour 3 -Dimanche 17 avril

14H30 – NAISSAM JALAL

Comme aux origines du jazz, la musique de Naissam Jalal plonge ses racines dans son combat aux côtés de son peuple. L’oppression des Syriens par le tyran au pouvoir actuellement lui donne l’envie et la force de porter la lutte sur les scènes du monde entier. Les accents orientaux de sa musique laissent parfois échapper les cris déchirants de son peuple martyrisé. 

Naïssam Jalal, flute, nay, chant, 

Mehdi Yachou, Chaïb, saxophone tenor & soprano, 

Karsten Hochapfel, guitare & violoncelle, 

Damien Varaillon, contrebasse, 

Arnaud Dolmen, batterie.

©Photo Gaby Sanchez pour Couleurs Jazz

17H00 – SAMARA JOY

Samara Joy avec son premier album sorti récemment, confirme les espoirs suscités par sa victoire à la Sarah Vaughan International Jazz Vocal Competition de 2019.

Dès les premières notes, se révèlent les qualités de la chanteuse : une ligne vocale de vif argent épousant avec grâce les contours de la mélodie. Son chant est une manière de donner un sens aux paroles d’un texte qui reste l’apanage des interprètes de haut vol. Nominée aux Prix de l’Académie du Jazz 2021.

Lire l’hommage qui lui fut rendu, pour la sortie de son premier album, dans Couleurs Jazz media.

Samara Joy, chant, 

Ben Paterson, piano, 

Mathias Allamane, contrebasse, 

Malte Arndal, batterie.

Jour 4- Vendredi 22 avril

À 15 H 00 – LIONEL LOUEKE & BUTTERFLIES TRIO

Une master class totalement originale ! Lionel Loueke et ses musiciens viendront échanger avec des jeunes sur leur passion de musiciens de jazz et sur leur métier de musiciens. L’événement sera évidemment interactif, les questions pourront venir de toute la France, voir de plusieurs pays d’Europe, car grâce au réseau Léa de Nathan et à l’association Yakamovie, cette master class sera retransmise en streaming dans plus de 400 classes qui se seront inscrites gratuitement pour pouvoir participer. Les jeunes pourront alors poser leurs questions grâce au réseau Lea porté par Internet.

18H30  – BUTTERFLIES TRIO + LIONEL LOUEKE EN GUEST STAR

Avec ce nouvel album paru fin 2021, Frédéric Borey allie ambition, musicalité et amitié. Il rêve aussi en grand et décide d’inviter Lionel Loueke, musicien de classe internationale (Herbie Hancock, Wayne Shorter, Chick Corea, Dave Holland, Charlie Haden, Joe Lovano, Chris Potter, Esperanda Spalding, Robert Glasper, Sting, Gretchen Parlato…) et ami fidèle rencontré il y a 26 ans.
Le Butterflies Trio invite Lionel Loueke et ensemble ils papillonnent, à l’image de leur complicité. « C’est tout ce que nous essayons d’être, 4 papillons qui se rencontrent et volent ensemble le temps d’une danse. »

Irons nous à la chasse aux papillons ou comme les amoureux de la chanson, nos coeurs et nos corps en feu, nous laisserons nous emporter par les papillons dans une danse sensuelle et chaloupée.

Lionel Loueke, guitare, chant,

Frédéric Borey, saxophone tenor,

Damien Varaillon, basse,

Stéphane Adsuar, batterie

 21H – DAMIAN NUEVA EN QUINTET

Damian Nueva, contrebassiste, compositeur et acteur cubain réside à Paris depuis plusieurs années. Il puise son inspiration et ses influences non seulement des rythmes afro-cubains mais également du jazz, du funk ou encore de la soul.

Son album Orisun, dans lequel il a mis toute sa culture cubaine et ses expériences musicales parisiennes, est un « Hit » Couleurs Jazz.

Son quintet est composé d’un ensemble de musiciens de tout premier plan.

Damian Nueva, contrebasse et basse electrique,

Diego Lipnisky, guitare electrique,

Baptiste Herbin, saxophone,

Amar Chaoui, percussion,

Arnaud Dolmen, batterie.

Jour 5 – samedi 23 avril

16H00 – THÉO CECCALDI TRIO

Une manière originale et virtuose de réinterpréter avec brio les standards du Jazz manouche et la musique de Django Reinhardt notamment. 

Théo Ceccaldi  possède cette capacité à destructurer les standards, s’en emparer puis dans un tourbillon hallucinant, leur redonner de  nouvelles formes modernes et particulièrement inspirées.

Théo Ceccaldi, violon,

Valentin Ceccaldi, violoncelle,

Guillaume Aknine, guitare.

18H30 – GROUPE BLOOM EN 5 TET

Un trio de voix plus une contrebasse et une batterie…
Le choix d’être soutenues par une section rythmique minimaliste confère une sonorité étonnante et singulière à ces trois artistes pour leur projet vocal et acoustique : les voix, libres de toutes les originalités, osent s’aventurer là où on ne les attend pas.
Les univers musicaux de chacun s’entremêlent alors pour donner jour à une musique tour à tour exaltée, rythmée, épurée… 

Les voix utilisées comme des instruments pour des compositions originales.

Mélina TobianaLaurence Ilous, Léa Castro,  chant,

 Arthur Henn, contrebasse,

Ariel Tessier, batterie.

21H – RAPHAËL PANNIER TRIO FEAT. BAPTISTE TROTTIGNON + FRANÇOIS MOUTIN

Raphaël Pannier est né avec des baguettes entre les mains. Après avoir étudié au Berklee College of Music de Boston, ce virtuose de la batterie obtient une bourse à la Manhattan School of Music. Son premier album « Faune » est un « Hit » Couleurs Jazz.

Ce concert ce soir là, sera un inédit en trio, avec deux musiciens de haut rang,  Baptiste Trottignon au piano et François Moutin à la contrebasse.

©Photo Gaby Sanchez pour Couleurs Jazz

Jour 6 – dimanche 24 avril 

15H – LE BLAZIN 4TET DE SRDJAN IVANOVIC + MAGIC MALIK

Reconnu comme étant un groupe qui tord et modifie les conventions, le Blazin’ Quartet est mené par le batteur Srdjan Ivanovic, d’abord à Amsterdam, où le groupe a été nommé meilleur groupe au « North Sea Jazz Festival » et, depuis 2014, à Paris.
Il présente ici son quatrième album, Sleeping Beauty, qui est sorti au printemps 2021 sur le label parisien le Coolabel et le label New-Yorkais MoonJune Records. Encore un « Hit Couleurs Jazz »
Le flûtiste Magic Malik est reconnu pour son originalité et une technique peu commune, appelé growl, qui consiste à crier et chanter dans sa flûte.

Extrait de la chronique de Guillaume Lagrée, dans son blog, le « Jars jase Jazz » :

Ces musiciens ont l’audace de faire court et cela fait du bien. Les thèmes sont beaux, marquants. Les interprètes font fondre leurs origines, leurs formations, leurs influences dans le creuset d’une musique riche et chatoyante. 

par les influences qui se mêlent dans cette musique. Balkans (Bosnie-Herzégovine & Grèce), Pays-Bas, Italie, Bulgarie, France, Belgique, toutes ces graines poussent dans le terreau du Jazz, musique née aux Etats-Unis d’Amérique de la rencontre brutale entre l’Afrique et l’Europe. Ce sont toutes ces influences qui ressortent dans la musique du Blazin Quartet (Quartet Incendiaire en version française). Avec ces musiciens, la flamme du Jazz ne s’éteint pas. 

Olivier Laisney, trompette,

Manu Codjia, guitare,

Yoni Zelnik, contrebasse

Srdjan Ivanovic, batterie

Guest :

Magic Malik, flûte

17H30 – DAÏDA

Portée par une énergie débordante, la musique de DAÏDA prend source dans les rythmiques effrénées qui flirtent avec la transe des musiques techno, et se mélange aux thèmes et harmonies lyriques au gré des envolées des solistes.
Épique, la formation emmenée par Vincent Tortiller, distille un jazz électrique et progressif tel qu’il s’invente et se joue aujourd’hui : un nouveau jazz français, moderne et vivant qui emprunte aux musiques actuelles leur énergie et leur efficacité.

Grâce à Daïda, on comprend ce qu’est le Jazz. C’est la mère de toutes les musiques puisqu’elle se nourrit de toutes les musiques. On y trouve des inspirations techno et parfois rock proches de Franck Zappa ou de Jimmy Hendrix).

Antonin Fresson : Guitare
Arno de Casanove : Trompette
Auxane Cartigny : Claviers
Samuel F’Hima : Contrebasse
Vincent Tortiller : Batterie

(*) Le 24 avril au soir, le dernier soir du Festival Jazz in Noyon, nous ne protesterons pas…

Nous fêterons l’élection de notre futur Président de la République dans la joie, ou alors nous nous noierons dans le jazz pour tenter d’oublier les 5 années à venir. Dans tous les cas, c’est le jazz qui sera le bien élu !

 

©Photos Patrick Martineau

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest