Skip to main content

C’est en l’Hôtel de Talleyrand, au coin de la Place de la Concorde à Paris que s’est tenue au mois de juin 2022, une dégustation des sept appellations de l’État de New-York.

Habitués dans ce media à traiter des vins du Monde et du Jazz des mythiques clubs de New-York, nous étions curieux de bousculer nos croyances et nos habitudes en faisant l’inverse.

Saviez-vous donc que New-York est la région étasunienne qui compte la plus grande diversité de vignerons aux Etats-Unis ? De Long-Island aux sols riches des Finger Lakes (60%) en passant par le Lake Erie, le Niagara Escarpment, la Champlain Valley, L’Upper Hudson et la Hudson river Region.

La qualité globale de ces régions est le climat tempéré (au moins une partie de l’année), dû aux abords des lacs et de l’Océan Atlantique. En tout cas il n’y fait pas trop chaud. On cultive la vigne dans ces régions depuis le XVIIème siècle. Les saisons sont cependant plus courtes dû aux froids plus intenses qu’en Europe de l’Ouest, en hiver.

Le business représente (il faut toujours parler dollars aux Etats-Unis) tout de même 6,65 milliards de dollars pour 57 000 tonnes de raisins vignifiés.

Quels sont les cépages que l’on retrouve principalement ? Riesling, Cabernet Franc, Pinot Noir, Chardonnay un peu de Syrah et de Blaufränkish, du Gamay et du Merlot. Mais aussi de la Marquette ce cépage rouge issu de vignes hybrides créé en laboratoire en raison de sa plus grande résistance au climat nordique québécois, du Chenin Blanc, du Petit Verdot…

Globalement 18 producteurs avaient apporté deux ou trois flacons différents, représentatifs du savoir-faire de leurs « wineries ». Des vins bien faits, où le fruit est respecté, bien élevés et agréables à déguster. Peut-être, si l’on veut laisser s’exprimer notre immanquable chauvinisme, manqueraient-ils globalement de longueur en bouche…

Mais ce fut surtout l’occasion de belles surprises parmi lesquelles, chez Element Winery dans les Finger Lakes, le Can’t Stop/Won’t stop 2016 un savant assemblage Cabernet Franc, Pinot Noir, avec un nuage de Syrah, Blaüfrankish, Gamy puis Merlot, dans l’ordre d’apparition dans l’assemblage (50$ tout de même). A la dégustation, joli fruit très prononcé. Également un 100 % Pinot Noir avec un joli nez et un bel équilibre (50 $ !)

Ou encore un Cabernet Franc 2015 100% aux notes de fruit sec, de pruneau et de réglisse en fin de bouche (…tout à 50$).

Chez Forge Cellars de Louis Barruol (propriétaire également du Château de St Cosme à Gigondas) avec Richard Rainey, différents Riesling 100%, joliment équilibrés avec en particulier ce Breakneck Dry Riesling 2015 (26$) qui présente une belle acidité et beaucoup de fraîcheur et qui n’est pas sans rappeler les Bourgognes blancs, davantage que les vins d’Alsace.

Chez Four Maples, dans la Champlain Valley entouré  des montagnes Adirondacks près du Lac Champlain, on y assemble la Marquette et le Frontenac. Laissez-vous surprendre par la Cuvée du Pétit Champlain 2017(avec l’accent !).Un vin marrant avec de forts aromes de cerise bien mûre(25$)

Plus sérieux, ces deux derniers Winemakers, les Wagner Vineyards, de Finger Lakesqui proposaient un Dry Riesling 2020, 100%, présentant une belle typicité avec une acidité parfaite (16$) ; puis un  Dry Rosé of Cabernet Franc 2021, 100% Cabernet Franc très cool et franc du col (16$) ; et enfin un Caywood East Dry Riesling 2020, aux notes de fleurs blanches délicates (25$).

Et pour terminer, une famille de winemakers mexicains RGNY à North Fork avaient apporté trois vins fins, assemblés et vinifiés méticuleusement.

À commencer par un blanc, un Scielo Sauvignon Blanc 2019.  100%, pour grimper au ciel en première classe ; continuez alors à planer avec ce 100% Riesling cette fois, un Scielo Riesling 2019. Peut-être le  Riesling le plus authentique de cette présentation, selon nos critères qui n’engagent que nous.

Puis finalement pour redescendre sur terre, un Scielo Tinto 2019 avec 43% de Merlot, 37% de Cabernet Sauvignon, 10% de Cabernet Franc et finalement 10% de Petit Verdot présentant

beaucoup de rondeur et de délicatesse. De 25 à 30 $

Une dégustation et une masterclass de haute tenue, à l’organisation parfaite, dans un lieu chargé d’Histoire.

On aurait bien aimé pour aider au recueillement et à la concentration, pour également  éveiller nos sens au-delà du nez, des papilles et de la vue de toutes ces jolies robes, nos sensations auditives avec par exemple un « A Little Taste » par l’une des meilleures voix du jazz actuel, résidant à New-York au swing implacable et d’une telle élégance : Veronica Swift !…

Enfin, pour en savoir plus sur les vins de New York :
https://www.newyorkwines.co.uk/
https://newyorkwines.org/

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest