Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

« Bonjour je suis Valérie Chane Tef, pianiste et compositrice  du trio Akoda. Sur ce deuxième opus nous avons souhaité mettre en avant l’identité de notre trio, notre Souk, notre son, tout ce qui fait la réunion de nos trois personnalités. Ici et là, la voix se dévoile comme un instrument, la voix comme « Rakontèr de Zistoir ». Sur cet album nous avons aussi voulu partager, rencontrer d’autres artistes qui parlent d’une muzik pou lo kèr qui nous touche profondément. Nous espérons qu’il vous plaira tout autant que le premier : il y est toujours question  d’Amour,  de l’instant présent et aussi de rêves… » 

Voici comment Valérie Chane Tef la pianiste, leadeuse, compositrice du trio parle de sa musique, avec ses propres mots qui sont faits entièrement de notes de musiques cristallines et colorées.

Au fil des albums, (Musik pou lo Kèr en 2019) Akoda écrit et joue une musique qui fait du bien partout, en particulier au cœur et au cerveau en passant par nos oreilles, car elle irradie le positif.

Et nous n’aimons rien tant que les couleurs jazz qui font la différence entre la musique folklorique et le Jazz qui est capable d’absorber des musiques de toutes les origines, se les approprier, pour mieux les restituer ensuite. La musique créole est tellement riche de tous ces innombrables artistes et de toute sa culture, qu’il est presque aisé (si l’on en a le talent) de s’en inspirer pour lui insuffler ce bonus jazz qui nous transporte.

Pour cela il faut des connaissances culturelles, s’être imprégné des musiques de la Réunion, de la Guadeloupe, de la Martinique et du jazz du Sud des Etats-Unis dont la puissance a dépassé toutes les frontières.

La recette : des instrumentistes de très grand talent, virtuoses même, de l’improvisation, qui apporte cette touche de liberté, de l‘interplay, l’écoute de l’autre, la complicité, puis les rythmes propres à ces musiques. Bref, le souk mâtiné de jazz.

Une grande habitude de jouer ensemble, le plaisir partagé, c’est ce qui ressort immédiatement lorsque l’on écoute cet album et surtout lorsque l’on a la chance d’écouter Akoda en live. 

Valérie Chane Tef est en particulier une excellente pianiste jazz, formée toute petite à la musique classique, comme souvent. Puis elle s’est tournée vers le jazz, naturellement, lors de ses études en musicologie. La rencontre avec Frank Leymerégie, percussionniste spécialisé dans les musiques créoles de Guadeloupe et de Martinique a fait le reste quand bientôt ils ont été rejoints par Benjamin Pellier à la basse. Ils feront 4 EP ensemble entre 2013 et 2017.

Ainsi est né un son. Le son d’Akoda qui est identifiable comme un produit du terroir.

C’est ça la recette qui fait que nous sommes si enthousiastes de les retrouver dans ce nouvel opus, dans leur souk, dans Nout’Souk.

Sur plusieurs titres, des musiciens de grand talent viennent également apporter leurs pierres précieuses à l’édifice, à commencer par Emmanuel Réveillé, virtuose du gwoka guadeloupéen dans Met’ Ansanm, Olivier Ker Ourio figure de l’harmonica jazz actuel dans Soley Levé, Nita Alphonso au chant et à la danse dans Kabar Bankal.  

L’album se termine sur un poignant puis entrainant  « La Grev Baré Mwen », hommage à cette figure de l’histoire de la chanson créole, la Martiniquaise  Léona Gabriel.

Nout’Souk, un album à se procurer de toute urgence, à écouter chaque fois que l’on pense à tout ce qui ne tourne pas rond sur cette terre… donc très souvent. Un album qui donne à espérer et une irrépressible envie de danser ou de bouger son corps.

Il est depuis sa sortie en sélection sur Couleurs Jazz Radio, bien sûr.


Personnel :

Valérie Chane Tef, Piano, Rhodes, voix et compositions, sauf pour le dernier titre.

Benjamin Pellier, Basse Chœurs

Franck Lemeyrégie, Set de Percussions, chœurs, arrangements

Les prochains concerts sont annoncé sur le site de Valérie Chane Tef !

Nout’ Souk est un album du label Aztec Musique

©Photo Header – Lionel Maingueneau

©Photos Patrick Martineau/JzzM

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest