Skip to main content
ActualitéDans les bacsHITS Couleurs JAZZ

The Branford Marsalis Quartet invite Kurt Elling nouveau CD : « Upward Spiral »

Hit Couleurs JAZZ
Branford Marsalis ©Couleurs Jazz

Branford Marsalis ©Couleurs Jazz

Premier album réunissant le Quartet de Branford Marsalis avec le chanteur Jazz Kurt Elling. « Upward Spiral » est un album éclectique, comme aime à le revendiquer Branton Marsalis.

Branton est contre l’idée de créer des albums concepts avec 12 titres dans la même veine. Il préfère mettre dans cet album tout ce qu’il aime, à savoir un mélange de standards de Jazz, de chansons du répertoire de la variété et de la pop, ainsi que des thèmes venus d’autres horizons, comme « Só Tinha De Ser Com você » d’Antonio Jobim.

Maîtrise totale du quintet qui sonne toujours juste. Il y a le beat, le swing, la virtuosité… ma non tropo.

Kurt Elling a participé avec le Quartet au choix des morceaux. Joey Calderazzo au piano, fait un travail remarquable appuyé par une rythmique de tout premier plan : Eric Ravis à la Contrebasse et Justin Faulkner à la batterie.

Ce qui importe pour Branford, c’est avant tout la mélodie, plus que la performance. « A quoi bon destructurer des thèmes pour montrer que l’on peut le faire ? Jouons juste avec le nombre de notes suffisantes. Pas utile d’en rajouter. »

C’est vrai qu’un retour aux fondamentaux, de temps en temps, ne saurait faire du mal.

Extraits de la track list :

Dans l’interview que Branford a accordée en exclusivité à Couleurs Jazz, il nous propose sa propre définition ouverte du Jazz, en faisant référence à la musique classique de Bach ou de Wagner qui ne peuvent se comparer… en surface. Puis il nous donne son point de vue sur le swing, le beat, sur les questions qui le préoccupent comme « Pourquoi est-ce que je n’aime pas cette musique ou que j’aime telle autre ? …L’importance de la mélodie et de la façon d’écouter un enregistrement.

De nombreuses références à ses pairs comme Louis Armstrong, Jerry Roll Morton. Un arrêt sur image à propos de Keith Jarrett, qui est souvent l’exception à la règle…. Ses inspirations et l’influence qu’ont pu avoir sur son éducation musicale, des musiciens comme Miles Davis, John Coltrane…

« Les règles n’existent que pour êtres brisées »

L’évolution de la perception qu’a le public, pour la musique et les musiciens. « La musique en tant que telle ne suffit pas de nos jours : elle doit raconter qui tu es, tout révéler de toi, comme la marque de la voiture que tu conduis … Ce qui explique pourquoi de nombreux musiciens s’entourent d’un certain mystère ».

A la question : « Pourquoi jouez-vous dans cet album tant de musiques et de chansons différentes ? » Branford répond tranquillement (après une blague sur les capacités des chiens à opérer certains mouvements physiques, interdits à la plupart des hommes)

« Simplement parce que nous le pouvons… Nous avons suffisamment d’expérience pour nous sentir libres de jouer des choses si différentes.  Et puis nous sommes toujours des étudiants en musique »

Puis il ajoute : « L’album n’a pas de concept. Le seul concept c’est de jouer des airs ! »

« Car le danger en Jazz, c’est quand tu développes un concept, ensuite tout sonne à l’identique. C’est la raison pour laquelle je veux que mes albums soient à chaque fois différents. »

« Les musiciens qui utilisent des tactiques, des trucs, m’ennuient. Tu dois juste avoir le feeling, c’est tout. Puis si jamais un album marche, il ne faut pas tenter de le répliquer. C’est une erreur. Il ne faut pas enregistrer sans cesse le même album. Ça ne marche pas »

On l’aura compris, « Upward Spiral » est un projet et un album uniques. Branford nous rassure : nous ne sommes pas obligés d’adorer tous les morceaux. Un ou deux morceaux suffisent en général à ce que l’on aime et que l’on adopte un album dans son intégralité…

« Sauf en France »… Rires…

Upward Spiral est un album Okeh Records

itv conduite dans la langue de Shakespeare par Laurent Bataille  pour Couleurs jazz dans les bureaux de Sony Records France, à Paris, fin mai 2016.

 

Concerts de Sortie au New Morning les 27 et 28 juin 2016 Tickets here

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest