Skip to main content
ActualitéDans les bacs

Sokratis Sinopoulos Quartet – Nouvel album « Eight Winds »

Par 19 août 2015juin 27th, 2016Aucun commentaire

Eight Winds… S’agit-il des huit vents, dont le célèbre Meltem, qui souffle souvent sur la Grèce pendant la période estivale ?

Toujours est-il que c’est le nom de l’album du Sokratis Sinopoulos Quartet, et de deux des douze pièces qui sont proposées là. Les autres titres parlent encore de mer, Aegean Sea, ou de régions, Thrace, Cyclades ? (In Circles), de solstices, de valeurs immuables, car universelles… Les huit vents sont plutôt une métaphore, selon Sokratis Sinopoulos, pour exprimer les différents courants musicaux du monde entier, qui inspirent le quartet et en particulier son leader. Il ne s’agit pas de vents qui dispersent, mais de vents qui rapprochent et enrichissent, en apportant chacun son parfum, sa source d’inspiration.

Sokratis a redonné ses lettres de noblesse à la Politiki Lyra (πολίτικη λύρα), la lyre de la Cité, très jouée, surtout à Constantinople (LA Ville…! pour les Grecs des générations précédentes, avant l’Athènes actuelle, capitale administrative) La lyre servait alors et jusque récemment, à la musique folklorique des îles de la mer Egée et à la musique populaire des villes de la Thrace et de la Macédoine. De cette sorte de vièle rustique, de cet instrument traditionnel à cordes frottées, Sokratis propose qu’elle exprime d’autres couleurs, beaucoup plus modernes et jazz. Une magnifique expérience – avoir pu partager la scène avec le grand saxophoniste afro-américain Charles Lloyd –fut à n’en pas douter, une étape importante dans le cheminement créatif.

politiki Lyra

 “Je joue d’un instrument associé à une tradition très spécifique et vis dans un endroit où la tradition signifie encore vraiment quelque chose. Il y a beaucoup d’avantages à évoluer dans un tel contexte, attaché à sa tradition. C’est comme posséder une sorte de machine à voyager dans le temps, avec laquelle vous pouvez remonter à l’époque médiévale ou voyager à travers toute l’histoire de la Grèce, des Balkans, voire d’autres pays. Et j’ai adoré toutes ces années passées à explorer et honorer ces traditions, y compris les musiques folkloriques de la Méditerranée orientale. Mais récemment quelque chose s’est développé en moi de nouveau, rassemblant tout cet héritage pour le transformer en une forme que je qualifierai volontiers de plus ‘universelle’.”

Ils est aidé dans cette démarche originale par trois compatriotes musiciens, qui apportent de la stabilité et de la cohérence à l’ensemble. Le pianiste Yann Keerim (né Yannis Kirimkiridis en 1979 à Ionnina), partage les mêmes sensibilités musicales. Son jeu de piano est très précis et délicat. La rythmique est soutenue avec légèreté par la batterie de Dimitris Emmanouil et la contrebasse de Dimitris Tsekouras. Les quatre Hellènnes possèdent en commun une riche culture de la musique traditionnelle, mais aussi de tous les courants musicaux actuels.

Improvisations, écoute de l’autre, dans une grande liberté d’expression, rendent l’expérience intense. La créativité et la sensibilité caractérisent particulièrement cet album aux couleurs originales.

SinopoulosQuartet2 αντίγραφο

Avant d’entamer une tournée en Europe et de se produire en Grèce durant tout l’été prochain, le Sokratis Sinopoulos Quartet,  à l’occasion de la sortie de l’album  Eight Winds, le 28 août 2015, donnera un concert exceptionnel au Centre Culturel Onassis d’Athènes, le 24 octobre prochain.

Tracklisting : œuvres originales de Sokratis Sinopoulos /Sokratis Sinopoulos compositions

1 Eight Winds 8:16

2 Yerma 7:11

3 21st March 4:38

4 Thrace 4:33  listen Here 

5 Aegean Sea 4:33

6 In Circles 5:16

7 Lyric 5:30

8 Street Dance 4:07

9 Forever 5:49

10 21st March, var. 2:25

11 Stillness 1:07

12 Eight Winds, var. 3:37

Eight Winds, produit par Manfred Eicher, fut enregistré dans les Studios Sierra à Athènes en avril 2014.

C’est un album ECM – Universal Classics & Jazz

Sokratis Sinopoulos

 

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest