Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Le Panoramic Project nous propose une exploration musicale unique : Nature is Inside (Pousse-pousse production & Inouïe distribution). Un jazz introspectif, cuivré et énergique. Léo Jeannet (trompette et composition) aime raconter des histoires et cela s’entend. Tout au long de l’album, la musique dépeint des atmosphères variées, portées par la musicalité exceptionnelle des 11 musiciens qui composent le groupe. Une œuvre moderne et poétique.

Le disque commence par un souffle, un tourbillon, un bain de rythmes. Rebirth nous avertit de l’énergie et de l’inventivité de l’entreprise musicale. Une petite capsule, aux sonorités nouvelles. L’auditeur est happé par les mises en place collectives autant qu’il est intrigué par le message du soliste. Déjà s’exprime toute l’habileté de la composition.  L’écoute du disque continue avec une ballade enchantée dans Forêts – seul morceau chanté – et avec Synchronicity dont l’entame est des plus nerveuses. À peine trois morceaux et autant d’atmosphères différentes.

Enfin Moon Gardens, Pt. 2 achève de nous convaincre de la force poétique de l’écriture de Léo Jeannet. La pièce est lunaire. Les instruments bruissent de manière plus qu’inhabituelle, des sons artificiels viennent compléter ce climat onirique. À cela vient s’ajouter la contrebasse obstinée, entêtante de Thomas Julienne. L’ambiance est posée. Et c’est le compositeur qui prend le solo au bugle et qui nous guide à travers ce morceau. Son instrument devient un conteur d’histoire musicale, le guide qui nous fait traverser un paysage fait de sons.

Ce grand effectif (huit soufflants, contrebasse, guitare et batterie) permet à Léo Jeannet de donner une grande variabilité aux paysages qu’il crée. Pour autant, ces espaces sonores sont aussi magnifiés par la patte des solistes. Chaque titre connaît un improvisateur différent, ce qui vient ajouter à la diversité de la musique.

Le Panoramic Project, bien qu’ayant effectivement l’allure d’un Big Band, compte dans ses membres, 11 solistes au talent et à l’imagination incontestables. Chaque morceau est l’occasion pour l’un d’eux d’improviser et de laisser libre cours à sa musicalité. À cet égard, on notera particulièrement le titre Grandir – Miniature III dans lequel Pierre Demange, à la batterie, fait montre d’une technique et d’un vocabulaire musical remarquables.

La richesse de la musique de Nature Is Inside, ses possibilités d’interprétation et d’introspection font de son écoute une expérience particulièrement riche qu’on ne saurait que recommander. C’est pourquoi, nous vous invitons chaleureusement à prolonger votre lecture par l’écoute de l’album via le lecteur ci-dessous :

Merci au Panoramic Project pour cette œuvre belle et vivifiante !

2 Comments

Répondre à Jean-Baptiste Costa-Ludwig Cancel Reply

Pin It on Pinterest