ActualitéDans les bacsHITS Couleurs JAZZ

Laurent Marode nouvel album – “This Way Please”

Hit Couleurs JAZZ

Laurent Marode, pianiste créateur-arrangeur, aime passionnément le jazz et en particulier celui qui swingue. Nous aimons le Jazz moderne d’aujourd’hui…

Et si le retour au swing et aux fondamentaux était finalement la tendance ? En tout cas, nous aimons partager ces couleurs jazz actuelles, quand elles sont étalées sur la toile, par de si talentueux musiciens !

Couleurs JazzQu’est-ce qui vous a poussé à faire ce projet « This Way Please » ? Pourquoi ? Et déjà ce titre ? un genre d’invitation à vous suivre ? un clin d’oeil?

Laurent Marode – “This Way Please” c’est ma déclaration d’amour au Jazz. J’ai toujours voulu faire un album ambitieux avec une grande formation. Beaucoup de gens pensent que le jazz est une musique élitiste parce qu’exigeante. Je crois que la force du Jazz c’est d’être populaire et exigeant, facile à écouter et plein de subtilités, chargé d’histoire au sens propre comme au sens figuré et surtout jouissive. “This way Please” est un album militant pour dire que la voie royale du “Jazz qui swing” n’est non seulement pas morte, mais résolument tournée vers le futur.

CJZQu’aimeriez-vous que le public retienne de cette musique ? Qu’est-ce qui vous touche en général et là en particulier ?

LM – Ma musique est inspirée par les compositeurs de musiques de films, de jazz et de pop… J’aimerais que le public pense comme François Thèberge : J’en veux plus !!!

C’est un disque qu’on peut mettre dans sa voiture en bougeant la tête et en sentant le swing s’imprégner dans les doigts sur le volant, tout comme un disque que l’on peut mettre sur le canapé le soir en fermant les yeux et en écoutant les magnifiques musiciens qui ont bien voulu participer à ce disque avec moi.

CJZ – Que pensez-vous du jazz actuel ? de la musique en général ? de sa diffusion ?

Je pense qu’il y a beaucoup de très bons musiciens et ça c’est la très bonne nouvelle. Je suis quelqu’un de plutôt optimiste… Cela étant dit, je regrette que trop souvent la parole soit donnée à un jazz, soit extrêmement populaire, soit tellement complexe que les gens ne s’y retrouvent plus. C’est tout l’enjeu de ce disque.

CJZ – Pouvez-vous nous parler aussi de vos collègues musiciens sur cet album,  ?

LM – Et bien j’ai de la chance ! Se retrouver avec Fabien Mary et son phrasé exceptionnel, David Sauzay avec sa force et son swing, Luigi Grasso, le nouveau Charlie Parker, l’incroyable Jerry Edwards et son énorme son et bien sur l’incomparable Franck Basile qui a été tellement impressionnant pendant cette session !

Que dire ? C’est un cadeau. Pour soutenir tout ça, je voulais une rythmique à quatre : moi au piano et trois musiciens exceptionnels pour la rythmique. Mourad Benhamou, Fabien Marcoz et le vibraphoniste italien Nicholas Thomas.

CJZ – D’autres musiciens dont vous voudriez dire un mot en général ?

LM – Il y a tellement de musiciens que j’aimerais que les gens écoutent plus, pour n’en citer que quelques un je recommande de se replonger dans les disques de Jimmy Heath, de ré-écouter la voix incroyable d’Anita O’day ou encore des trompettiste moins connus et pourtant incroyables comme Carmell Jones

Un gros coup de cœur pour le pianiste Bill Charlap ! À découvrir de toute urgence pour ceux qui ne connaissent pas…

This Way Please, est un album Black & Blue / Autoprod SACEM

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest