ActualitéDans les bacs

René Perez Zapata trio – album “Phasme”

Par 17 août 2015juin 27th, 2016Aucun commentaire

Les Phasmes sont des insectes chéleutoptères, plus communément appelés « insectes brindilles » à cause de leurs formes imitant les tiges ou les feuilles des plantes.

Ils sont délicats, légers, étranges… Ils paraissent et disparaissent, suivant l’harmonie du lieu dans lequel ils se trouvent. Ils possèdent souvent des ailes.

Phasme » le titre de l’album dont le pianiste et claviériste René Perez Zapata est le leader n’est peut-être pas choisi par hasard. La musique live, très improvisée, possède ici cette légèreté, tout en étant également structurée. Les chorus sont enlevés, parfois aussi très rythmés, toujours agréables à l’ouïe et ce dès la première écoute. La richesse harmonique est toute en nuances mélodiques. Originalité, intensité sont au rendez-vous des huit titres et souvent à leur écoute, on se prend à décoller.

Nous sommes incontestablement dans un univers jazz riche et haletant, résolument moderne.

René Perez Zapata Photo de Daniel Martin (Mcyavells)

René Perez Zapata aime particulièrement les concerts publics, bien qu’il ait beaucoup enregistré en studio, lors de sa période rock aux Etats-Unis. Car après une formation classique, il se tourne d’abord vers le rock, influencé par Magma, Emerson Lake and Palmer, Titanic, qu’il rejoint à 21 ans, avant d’aboutir rapidement au jazz et à ses possibilités créatives plus larges. Donc en jouant devant un public, sa préférence, il peut donner libre cours aux émotions, à la spontanéité et à l’interaction. « L’improvisation occupe une place importante dans ma conception du jazz » Et il ajoute « La sincérité et l’authenticité sont les deux sentiments que j’aimerais  faire ressentir aux gens à l’écoute de cet album ».

A la rythmique, des compagnons solides que l’on sent très complices, aussi bien Rudy Piccinelli -Batterie et Guillaume Lys – Contrebasse, que pour les trois derniers titres avec la paire Fabien Leroy et Christian Brazier.

A écouter de nombreuses fois pour saisir à chaque nouvelle audition, une nuance, un trait de piano, une ligne de basse, une harmonie originale. C’est cela une oeuvre riche : émotion dès la première écoute, puis découvertes multiples ensuite en l’étudiant.

Sortie de’album Lundi 18 Septembre 2015 chez ACM Jazz Label – Distribution Socadisc/Absilone

René Perez Zapata: Piano, Synthé

Rudy Piccinelli/ Fabien Leroy (pour les titres 6,7 et 8) : Batterie

Guillaume Lys/ Christian Brazier (pour les titres 6,7 et 8): Contrebasse

Enregistrements « Live » des concerts au théâtre Denis à Hyères et  à l’église Haute de Banon.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest