Skip to main content

À la fin des années cinquante, Ray Charles est un artiste comblé. Ses enregistrements Atlantic, porteurs d’une audacieuse synthèse entre blues et gospel, lui ont valu une grande renommée auprès de sa communauté d’origine. Il lui reste cependant à élargir son audience en gagnant les faveurs du public blanc. C’est ce qu’il va réaliser à la fin des années cinquante en signant chez ABC-Paramount, une compagnie de disques dont les moyens promotionnels lui permettront de voir aboutir cet ambitieux projet.

Le modèle de production adopté sera celui proposé par son dernier album Atlantic intitulé « The Genius of Ray Charles » : un répertoire de standards grand public mis en valeur par des arrangements soignés avec sur une face, un orchestre de jazz et sur l’autre, une formation à cordes, flanquée d’un chœur. La formule fait mouche. Appelés à devenir des succès intemporels, Georgia on My Mind, Ruby, You Are My Sunshine, et I Can’t Stop Loving You cartonnent dans les Charts R&B et Pop. Parmi les cinq Lps publiés entre 1959 et 1962, deux furent consacrés à la musique Country (« The Genius Hits the Road« , « Dedicated to You« , « Ray Charles & Betty Carter« , « Modern Sounds in Country & Western Music » et « Modern Sounds in Country & Western Music, Volume Two« ). Cette initiative ne sera pas appréciée par ses fans de la première heure qui lui reprocheront d’affadir sa musique pour flatter les goûts du public blanc.

Insensible à ces critiques, Ray Charles continuera pendant cette période à produire des 45 tours de R&B à destination du public noir compilés dans le 33 tours « Ray Charles Greatest Hits« . En 1960, viendra « Genius + Soul = Jazz« , un superbe album de jazz enregistré en big band avec Ray Charles à l’orgue et Quincy Jones ou Ralph Burns aux commandes. On y trouve deux blues d’anthologie : I’ve Got News For You et I’m Gonna Move To The Outskirts of Town. Ces deux recueils sont ici réédités.

L’histoire de ces enregistrements est analysée en détail dans un texte remarquable de Joël Dufour, le compilateur de ce coffret. Le livret comporte des photos d’époque, une discographie complète et le classement des différents morceaux dans les Charts. Les complétistes trouveront en bonus une alternate stéréo de Unchain My Heart et Going To The River, une alternate de Misery in My Heart jamais éditée en CD.

En rassemblant les sept LP ABC-Paramount et Impulse de la période 1959-1962 cette compilation rend hommage à l’éclectisme triomphant de Ray Charles.  Elle nous est donc précieuse.

Coffret de 4 CD, Frémeaux & Associés FA 582

Pour écouter sur Deezer

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest