Skip to main content

Ce livre porte bien son titre. Depuis les temps grisâtres de l’école primaire, des boîtes à bac et des cours de première année de droit à la faculté de Nanterre, qu’il n’apprécia guère, la musique n’a cessé de tourner dans la tête de Pierre de Chocqueuse comme un précieux échappatoire à la morosité ambiante.

Ce fut d’abord celle de Claude Debussy, de Maurice Ravel, de Béla Bartók et d’Alban Berg. Puis vînt la découverte rafraîchissante des Beatles, des Rolling Stones, de la pop music des années 60 et 70 et du Pop-club, l’émission de José Arthur. Ce grand amateur de littérature, de films et de concerts deviendra critique de rock au magazine Best, attaché de presse puis responsable de labels chez Polydor (Ringo Starr, les Who, les Bee Gees, Ella Fitzgerald, Chick Corea,…).

…Avec la chanteuse Millie Jackson

Ces souvenirs de jeunesse, écrits d’une plume alerte, évoquent avec un humour distancié et un vrai ton de vérité, une époque où liberté rimait avec générosité. On y croise une foule de personnages pittoresques parés de portraits hauts en couleur.

Ils annoncent aussi le temps du jazz.

L’auteur vivra cette passion nouvelle, maintenue intacte au fil des ans, au travers de la revue Jazz Hot, dont il sera le rédacteur en chef en 1988, et de son livre «  Passeport pour le jazz « , publié aux Éditions Balland et co-écrit avec Philippe Adler.

Ajoutons que Pierre de Chocqueuse anime un blog, le BlogdeChoc, où il traite des productions jazzistiques actuelles.

Mais ceci est une autre histoire.

De la Musique Plein la Tête est publié aux éditions www.lessoleils bleus.com dans la collection Témoins du Temps.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest