Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Quand un batteur signe un disque de son nom, c’est souvent un rôle de faire-valoir qu’il endosse. Ici, rien de cela, le batteur est véritablement maître de cérémonie. Tout d’abord par les compositions qu’il signe intégralement mais aussi par sa présence bien marquée derrière les peaux et cymbales.

Troisième album de ce jeune batteur de Seattle, bien entouré par des musiciens qui collaborent régulièrement à ses enregistrements, Phil Parisot a , dit-il lui-même, été chercher son inspiration chez Bach pour cette dernière livraison. Si on ne décèle aucune référence musicale directe à Jean-Sébastien à l’écoute de ce disque, reconnaissons toutefois à ce jazz au tropisme bop, une écriture élégante et virevoltante hautement soulignée par les deux souffleurs.

Les enchainements des morceaux sur des tempi différents (« For the Unseen », « Running, Leaping« ) donnent une impression d’un collectif très soudé qui permet toutefois des évocations individuelles très abouties avec un jeu très aérien du pianiste Dan Kramlich dont la jeune assurance est à souligner.

Avec une utilisation scintillante des cymbales en contre-chant d’une trompette agile autant que soignée, des compositions originales qui donnent à chaque instrument tout loisir de s’exprimer et permet la découverte de deux souffleurs inspirés et en parfait accord, voilà un jeune quintet très méconnu qui mérite un petit détour pour son écoute. Nul doute qu’on devrait en reparler.

Mention spéciale, à noter sur cet album, la présence de Tatum Greenblatt dont Wynton Marsalis, excusez du peu, a dit de lui qu’il était un de ses jeunes trompettistes préférés. Peut-être pour ses citations parfois en mode néo-orléanaises ? En tout cas une valeur sûre de l’instrument.

Personnel :

Tatum Greenblatt – trompette
Steve Treseler – saxophone ténor
Dan Kramlich – piano
Michael Glynn – contrebasse
Phil Parisot – batterie, cymbales, gong, shaker

Inventions est édité sous le label OA2 Records (2021)

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest