Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Le trio instrumental Québécois Misc présente « Partager l’ambulance », un nouvel album intrépide en ces temps parfaitement bizarres, en cette fin d’époque cauchemardesque pour la plupart des habitants de cette planète. Autant dire que ce disque est un traitement sain, contre la désolation qui règne.

Partager l’Ambulance réinvente le trio classique piano-basse-batterie.

D’aucuns y trouvent, des influences rock, pop électro. Certes. J’ajouterais que l’on découvre là un jazz résolument de son temps : imaginatif, créatif, bien dans ses baskets. L’essence même de cette musique, l’improvisation, y est très présente, le dialogue entre les trois compères, riche et varié.

Tous les morceaux offrent leur part de surprises et de découvertes. Les mélodies sont alléchantes, le groove constant. De jolies trouvailles aux effets variés avec des samples bien choisis ravissent et surprennent l’auditeur. Des esthétiques sonores variées et parfois complexes qui donnent au final un sentiment de compréhension solidaire.

Bref, une musique innovante qui quitte les autoroutes habituelles.

©Photo Benoît Paille

Mais Misc c’est qui ?

Trois musiciens brillants et soudés (surdoués?), à commencer par Jérôme Beaulieu au piano, Simon Pagé à la contrebasse et William Côté aux percussions et à la batterie.

Il y a de la malice et de l’audace dans la musique qu’ils nous livrent, comme dans le choix du titre de l’album : Partager l’Ambulance, qui place tout de suite le débat dans  notre époque Covid.

Les noms des morceaux également, sont évocateurs et drôles : « Le Preacher, Petite Apathie, Une Chiée, et finalement… Superman se Pointera Pas !

…On ne peut faire plus réaliste et fataliste à la fois.

Citons Jérôme Beaulieu à propos du titre de l’album : « Quoi qu’il en soit, nous partageons cet espace ensemble et il est difficile de ne pas avoir l’impression qu’on se dirige vers un mur en ce moment. » et d’ajouter : « L’importance de raconter une histoire par le biais de grooves et de bonnes mélodies reste au cœur de notre démarche.

Les mélodies et les arrangements ont en effet toutes les couleurs de la narration.

Qui ne saurait apprécier ce sentiment d’être embarqué comme dans un road trip énergique et intime à la fois ?

Les 8 morceaux de l’album sont en sélection dans Couleurs Jazz Radio.

Misc, un groupe à suivre dorénavant, attentivement.

Interprètes :

Jérôme Beaulieu : claviers, piano

Simon Pagé : basse

William Côté : batterie

Invités :

Cédric Dind-Lavoie : basse sur Superman se pointera pas)

Jérémi Roy : basse sur Une Chiée

Phil Beaudin : percussions sur Une Chiée.

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest