Skip to main content
Hit Couleurs JAZZ

Mes frères et mes sœurs, louez le seigneur ! Répandez la sainte parole du Funk donnée par Cory Henry et ses apôtres, descendus des cieux pour sortir leur album : The Art of Love.

Depuis le 22 juin 2018, date de sa sortie, les oreilles et les salles de concerts du monde entier ne cessent de vibrer à l’écoute de ce concentré d’énergie. Ce savant mélange de Jazz, de Soul et de Funk constitue un réel bol d’air dans le paysage musical.

On le connaissait déjà comme virtuose du clavier et de l’orgue, membre actif et essentiel du collectif Snarky Puppy mais peu comme leader. Cory Henry n’en était pourtant pas à son coup d’essai : il avait déjà démontré ses talents dans First Steps (2014) et The Revival (2016). Mais c’est bel et bien grâce à la création des Funk Apostles que sa notoriété explose alors. Dans ce groupe, on trouve une collection hétéroclite de jeunes musiciens dont Adam Agati, étoile montante de la guitare Jazz, qui a notamment participé au dernier album de Marcus Miller : Laid Black (2018).

©Photo Tarona Leonora

The Art of Love rassemble ainsi des morceaux aux influences et horizons très divers. Une tendance commune pourtant : celle de la montée en puissance. Presque inconditionnellement, on remarque cette intention de faire « éclater la musique ». Cela ne manque d’ailleurs pas de nous faire ressentir la musique d’autant plus intensément. Rares sont ceux à savoir rester hermétiques aux solos aériens de Henry et de son orgue sur « Trade It All » et « In The Water ».

Dans « Just A Word », l’ambiance est plus apaisée, plus Soul. Les synthétiseurs et les chœurs y forment un matelas cotonneux sur lequel peuvent se déployer la voix de Henry et les solos de guitare d’Agati. Une dernière surprise nous attend au dénouement de l’album, avec « Send Me A Sign ». La pièce semble débuter comme un Gospel : Cory Henry à l’orgue Hammond et au chant. Les autres instruments et chœurs le rejoignent peu à peu et, sans que l’on s’en rende compte, la pièce religieuse que l’on croyait écouter se met à groover ! On aura vraiment tout entendu dans cet album…

En live ou les écouteurs dans les oreilles, les Funk Apostles savent en toutes circonstances nous communiquer leur vitalité. Faudrait-il y voir un don de Dieu ?

Ecouter sur votre plateforme de streaming favorite :

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest