ActualitéDans les bacs

Nels Cline & Julian Lage – “Room”

Par 2 octobre 2015avril 23rd, 2020Aucun commentaire

 

nc_jl_room-cover-zoom

 


Nels Cline & Julian Lage – Room

Un des duos le plus étonnant de tous les temps demeure la fabuleuse rencontre du pianiste Bill Evans et du guitariste Jim Hall. Dans l’album «Undercurrent» (Blue Note, 1963), ils s’amusent à nous surprendre constamment. Dès que Bill Evans amène une idée, Jim Hall en propose une immédiatement. Cette musique est facile d’écoute et les mélodies accessibles dès la première écoute. Dès l’annonce d’un nouveau projet en duo, et ce indépendamment du choix des instruments, survient la tentation de comparer. Attitude à éviter, chaque projet étant distinct et ancré dans son époque. Ce genre de comparaisons n’a plus lieu d’être avec la plupart des duos d’aujourd’hui, l’époque étant davantage tournée vers l’abstraction.

Le projet «Room» met en vedette un autre duo surprenant, le guitariste Nels Cline (guitare électrique) et le jeune virtuose Julian Lage (guitare acoustique). Pour monsieur Tout-le-monde, le nom du guitariste Nels Cline est automatiquement associée au populaire groupe rock/folk américain Wilco. Pour les mélomanes jazz, son nom est associé à des projets audacieux (parfois jazz, parfois musique actuelle) très axés sur l’improvisation spontanée tandis que celui de Julian Lage est associé au grand vibraphoniste,  Gary Burton. Jeune prodige, le jeu de Lage est aussi lié à du jazz moderne bien soigné. C’est grâce au regretté Jim Hall que  Cline et Lage se sont rencontrés pour la première fois, lors du traditionnel dîner que ce dernier avait l’habitude d’organiser à New York.

Bien que Cline soit habitué des incursions dans le free-jazz et l’abstraction, nous ne savions pas que Lage désirait également explorer cette voie. L’album Room prouve sans aucun doute que Lage peut faire jeu égal avec Cline. Premier constat : il y a une complicité évidente entre ces deux musiciens de générations différentes , les réflexes sont vifs et la pensée est télépathique entre les deux. Second constat : ils nous proposent un jazz moderne qui demande plus d’une audition. Troisième constat : les lignes mélodiques sont souvent brisées, l’ensemble reposant sur un jeu d’attirance et d’éloignement. Cette musique s’adresse à un public averti.

Bonus

Vous qui comme moi vous intéressez particulièrement à la guitare, je vous invite à découvrir le magazine américain The Fretboard Journal. Préférez la version digitale de ce confrère, et accédez ainsi aux nombreux podcasts de ce magazine. Pour celles et ceux qui auront apprécié l’album Room, je considère que le podcast #80 est comme un bonus, un inédit en cadeau. Depuis quelques mois, les séances sont aussi filmées.

Et pour les débutants passionnés de guitare : https://beginnerguitarhq.com/guitar-fretboard/

Pistes de l’album

1. Abstract 12 1:47
2. Racy 3:42
3. The Scent of Light 9:29
4. Whispers from Eve 7:24
5. Blues, Too 7:02
6. Odd End 2:52
7. Amenette 3:24
8. Freesia/The Bond 10:30
9. Waxman 5:59
10. Calder 4:37

Liens

Nels Cline

Julian Lage

Podcast #80 du Fretboard journal

Débutants à la guitare ? 

 

 

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest