Musicora, incontournable grand rendez-vous annuel de la musique et des musiciens entre en Seine.

Quelques 250 exposants seront réunis cette année pour la première fois à La SEINE MUSICALE, ce nouveau haut lieu de spectacles et de toutes les musiques. L’événement se déroule du 3 au 5 mai 2019.

Près de 200 activités gratuites autour de la musique et des instruments (concerts, ateliers d’éveil musical, initiation à un instrument, conférences…)  sont proposées aux 15 000 visiteurs attendus.

Facteurs d’instruments, luthiers, archetiers, éditeurs de partitions, développeurs d’applications, organisateurs de concerts et de festivals, diffuseurs, producteurs, solistes, orchestres, ensembles instrumentaux et vocaux… Chaque année, les professionnels de la musique présentent leurs réalisations au public de Musicora.

Un rendez-vous unique en France pour tous les amoureux de la musique et le seul salon grand public dédié à la pratique instrumentale.

Durant les trois jours du salon, Musicora propose au grand public et aux professionnels de la musique nombre d’événements et d’animations : ateliers d’éveil musical et d’initiation à la pratique instrumentale, conférences, speed-meetings, concerts, dédicaces, présentations de nouveaux instruments et d’applications musicales innovantes…

Couleurs Jazz, partenaire majeur de l’événement depuis plusieurs années, revient en 2019 avec non plus seulement un stand pour accueillir les mélomanes et les musiciens, mais un véritable Jazz Club éphémère, un véritable festival entièrement gratuit, où se succèderont une soixantaine des meilleurs musiciens de la scène jazz actuelle. Pas moins de 22 formations  Jazz s’y produiront durant les 3 jours, pour des concerts au format court : (30 à 40 minutes) avec la possibilité pour le public d’approcher les musiciens au plus près, d’échanger, d’acheter les albums et de les faire dédicacer.

Un moment d’animation très  convivial, et extrêmement festif.

Le Couleurs Jazz Club sera situé dès l’entrée du Salon où tous les visiteurs se croisent à l’entrée et à la sortie.

Au sein de ce Couleurs Jazz Club seront présents également quatre labels indépendants parmi les plus innovants :

Aztec Music avec Couleurs Music Publishing.

Jazz Eleven, le label créé par Giovanni Mirabassi et Sarah Lancman

Le Coolectif avec à sa tête des musiciens qui se produiront pendant les 3 jours : Stéphane Tsapis, Srdjan Ivanovic, …

Le programme :

Vendredi 3 mai :

  • à 11H : le 4tet Kwalunga – Brasil Afro Gumbo !

Quatre musiciens aux trajectoires multiples et diablement affutés se retrouvent pour une proposition Brasil Afro inédite et puissante. Le groupe va puiser à la source des ‘claves’ ancestrales originaires d’Angola pour créer en langue Kimbundo ou Kikongo (Angola) et en Portugais du Brésil des chansons dont l’élaboration harmonique doit à la samba et à la bossa comme au jazz.

Line up :

Lameck MACABA : guitares & chant
Romain LECUYER : contrebasse
Romane DECONFIN : chant, flûte, petites percussions
Caio MACHADO-CORREIA: batterie
  • à 12H : Alba Neiva

Alba Neiva, cette muse multicolore imaginée par un quintet de jeunes. Nils Frechilla, c’est le pilier du quintet. Quand il a commencé la guitare adolescent, il voulait jouer comme Jimmy Hendrix. Féru de rock et de blues, il découvre Biréli Lagrène qu’il n’aime pas d’emblée mais qui lui fait découvrir « tout ce qu’on pouvait faire avec une guitare ». Puis il découvre Django Reinhardt, Joe Pass et Wes Montgomery en prenant des cours à l’école Atla sous la houlette de Serge Merlaud. Mais pour ce premier album dont il signe la majorité des titres, c’est la rencontre entre ses origines espagnoles et le jazz qui le guide dans ses compositions. A venir découvrir au Couleurs Jazz Club de Musicora !

(extrait de la chronique qui leur a été consacrée)

 

  • à 13H : Nicolas Noël, Piano solo.

Un joyeux pianiste jazzman et poète !

Des références à n’en plus finir, dix-sept années de complicité avec Little Bob dont il fut le pianiste et avec qui il enregistre sept albums suivis de nombreux concerts. Plus récemment ils collaborent ensemble sur la musique du film Le Havre d’Haki Kaurismaki. Il se produit en premières parties de Césaria Evora, Claude Nougaro, Al Jarreau, Chick Corea, Kassav, Maceo Parker, Gilberto Gil et accompagne Jean-Jacques Milteau, puis Demi Evans, sur deux albums et des tournées internationales.

Les compositions de Nicolas Noël sont aussi audacieuses que fougueuses, teintées de romantisme Normand reflet de son littoral natal, d’ambiance anglo-saxonnes et d’épices brésiliennes que lui inspirent ses voyages. Son album «18h à la plage» se promène à la manière d’une caméra à la Lelouch, lorsque qu’après une journée ensoleillée la peau encore humide et légèrement salée on se retrouve pour trinquer, les regards complices et rieurs se croisent, les projets se construisent et les souvenirs se partagent.…

  • à 14H : Sarah Lancman & Giovanni Mirabassi – Duo Intermezzo feat. Olivier Bogé

Le répertoire des vieilles chansons italiennes incontournables

Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi reviennent avec le nouvel album « INTERMEZZO », un duo tout en intimité autour d’un répertoire de vieilles chansons italiennes. D’Estate à Senza Fine, laissez-vous transporter dans un espace poétique, hors du temps, avec en invité spécial : le saxophoniste Olivier Bogé.

Interprètes :

  • Sarah Lancman : voix
  • Giovanni Mirabassi : piano
  • Olivier Bogé : saxophone

  • à 15H :

Hugo Corbin est un jeune guitariste au son et à l’attitude résolument ancrés dans leur époque. Ce premier album en tant que leader est l’occasion de donner vie à un univers nourri de rencontres, de voyages, et d’un imaginaire cinématographique transmué en valeur musicale à part entière. (Lire la chronique sur ce site...)

Interprètes :

  • Hugo Corbin : guitare
  • Anders Ulrich : contrebasse
  • Srdjan Ivanovic : batterie
  • Robby Marshall : saxophone

à 16H : François Poitou 5tet.

  • Musique gracieuse et élégante, à la croisée des chemins entre jazz et musique de chambre, François Poitou emmène un quatuor à cordes et un soufflant shorterien dans une rêverie improvisée aussi cinématographique que substantielle.

Interprètes :

  • François Poitou : contrebasse, compositions
  • Bastien Ribot : violon
  • Caroline Pauvert : alto
  • Pierre Bernier : saxophone tenor et soprano
  • Antonino Pino : guitare

  • à 17H : Maher Beauroy.

Maher Beauroy est né et vit en Martinique. Dès ses 5 ans, sa passion du piano lui ouvre les portes de l’Académie de Musique de Martinique puis du SERMAC – école d’art créée par Aimé Césaire – ou il découvrira le Jazz.

En 2006, il quitte la Martinique pour Paris ou il va cocher toutes les cases de l’aspirant musicien. Élevé au conservatoire Maurice Ravel et étudiant en licence puis master de Musicologie et Music Business (Paris Sorbonne). Mais c’est en 2014 qu’il fait le grand saut pour Boston ou il part approfondir ses connaissance auprès d’Eddy Gomez, Joanne Brackeen, Jacques Schwart-Bart, Laszlo Gardony ou encore Billy Kilson. Son parcours au Berklee College of Music sera récompensé par un Performance Division Piano Award en 2017.

De son propre aveu « l’expérience humaine et musicale de Berklee a débloqué beaucoup de choses et intégrer cette école prestigieuse était un rêve depuis toujours »

Ces deux derniére années, Maher Beauroy a joué sa musique un peu partout dans le monde (Floride, Indonésie, Russie, Emirats Arabes, Mexique, Equateur, Brésil, Algérie, Paris…) Washa ! est le premier album sous son nom.

Il est “Sélection Couleurs Jazz Radio”

  • à 18H : Hervé Celcal Trio.

“Un festin intelligent qui nous dit que danse sans conscience n’est que ruine de l’âme. ” (Le Monde)

Depuis son premier album “Bel air for piano” (2013), Hervé Celcal s’impose comme un des pianistes majeurs du jazz créole contemporain à travers des compositions et un jeu d’une personnalité affirmée, raffinée, volcanique. Dans, “Colombo”, son nouvel album sorti en novembre 2018 (TING BANG/L’Autre Distribution), il raconte une épopée martiniquaise avec le bèlè toujours en trame, une invocation aux ancêtres amérindiens, un hommage aux «kouli», le groove New Orleans, des envolées classiques … en somme, une musique créole ! Le jazz, omniprésent, lui permet une vraie liberté pour lier tout cela.

Hit Couleurs Jazz : lire la chronique qui lui a été consacrée ici.

Interprètes :

  1. Hervé Celcal : piano
  2. Thierry Fanfant : contrebasse
  3. Stevie Landre : batterie
  4. à 19H : Le Tsapis Volant invite Cybèle Castoriadis.

Le Tsapis Volant, nouvel album de Stéphane Taspis, invite Cybèle Castoriadis pour vous présenter des morceaux issus de cet album.

A l’automne 2019, Stéphane Tsapis sortira deux albums produits par Cristal Records et distribués par Sony : Le piano oriental, un album solo et Le Tsapis volant, un album en plus grande formation avec de nombreuses chanteuses rencontrées aux 4 coins du monde. Pour Musicora, Stéphane Tsapis invite Cybèle Castoriadis pour présenter cet album.

Cybèle Castoriadis est née à Paris, dans une famille de mélomanes. C’est à l’âge de sept ans qu’elle décide de devenir chanteuse. Au théâtre, on a pu la voir dans ADN de Denis Kelly au Théâtre de la Bastille, et pour la saison 2014-2015 dans Mataroa : la Mémoire trouée au Théâtre du Soleil. Conciliant son amour du chant et de la scène, elle a co-écrit avec la chanteuse Audrey Bentley « Oh My Glotte ! » comédie musicale et absurde. Elle a donné́ de nombreux concerts en France et en Grèce. Son album (avec Orestis Kalampalikis), Songs for a Blue Cloud est sorti en juillet 2017 (Mikri Arktos), a été suivi d’une tournée en Grèce et a été nominé « Meilleur album 2017 » par le magazine Athens Voice.

Interprètes :

  • Stéphane Tsapis
  • Cybèle Castoriadis

Samedi 4 mai :

  • à 11H : Hadrien Rémy

Guitariste et compositeur parisien, Hadrien Remy fait vibrer les standards de la chanson internationale en solo. Dans un univers entre jazz, néo-soul et finger style, il fait chanter sa guitare pour raconter l’histoire de cette musique qu’il aime tant. Nourri de ses nombreuses années en tant qu’accompagnateur dans des styles très variés, du jazz manouche à la pop en passant par la funk, c’est un artiste complet entièrement au service de la musique.

  • à 12 H : Jean de Aguiar trio

Présentation du  dernier album de Jean De Aguiar, “Acoustica”

Voici pour le moins un projet original dans la foison d’albums de jazz qui fleurissent notre quotidien et partout autour de notre planète jazz et qui nous arrivent donc sous tous les styles et horizons divers.Et voici donc une nouvelle couleur originale du jazz qui d’emblée nous séduit, nous attrape par la pointe du cœur pour ne plus nous lâcher, même longtemps après l’écoute. A tel point que nous prend le désir d’écouter encore et de réécouter plusieurs jour plus tard, les différentes compositions originales d’Acoustica, comme cette reprise très réussie du standard de Charles Mingus, Of Faubus. (Pour lire la suite de cette chronique)

  • Interprètes :
  • Jean de Aguiar à la guitare acoustique
  • Joana Martinez à la contrebasse et
  • Francesco Marzetti à la batterie

  • à 13 H : Giovanni Mirabassi & Sarah Lancman duo “Intermezzo”

Le répertoire des vieilles chansons italiennes incontournables

Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi reviennent avec le nouvel album « INTERMEZZO », un duo tout en intimité autour d’un répertoire de vieilles chansons italiennes. D’Estate à Senza Fine, laissez-vous transporter dans un espace poétique, hors du temps.

Interprètes :

  • Sarah Lancman : chant
  • Giovanni Mirabassi : piano
  • Adrien Bégué : saxophone

  • à 14 H : AKODA

« Son énergie éclatante sur scène vous embarque dès les premières notes et vous découvrirez petit à petit un personnage touchant, fragile, drôle et dynamique. » ANDERNOS JAZZ FESTIVAL

Créé en 2011 par Valérie Chane Tef (pianiste-compositrice réunionnaise), le trio AKODA défend un jazz créole original et accessible à un large public. Après un lancement réussi à La Réunion en octobre 2018, le premier album Muzik Pou Lo Kèr sortira officiellement en France hexagonale  le 17 mai 2019.

Influencée par de nombreux artistes tels que Alain Jean-Marie, Omar Sosa, Tânia Maria, Danyèl Waro, ou encore Mario Canonge, Valérie Chane Tef se démarque par ses créations hybrides et son sens du rythme très singulier. Cette passionnée par les musiques traditionnelles, avec les deux talentueux musiciens, spécialisés dans les musiques caribéennes, que sont Franck Leymerégie et Benjamin Pellier, forment le trio

AKODA : une formation musicale qui apporte une toute autre dimension au jazz en le fusionnant à des rythmes afro-antillais et réunionnais. De la biguine au maloya, en passant par l’afro, ou même la pop, le trio aime varier les plaisirs dans une énergie colorée. En chantant dans sa langue maternelle, Valérie utiliser la voix comme un nouvel instrument, une nouvelle couleur ajoutée à cet univers atypique et authentique !

  • Interprètes :
  • Valérie Chane Tef : piano et voix
  • Franck Leymerégie : set de percussions
  • Benjamin Pellier : basse

  • à 15 H : Fred Deshayes

Auteur compositeur né en 1973, Fred Deshayes, consacre son talent à l’écriture de musiques qui sont inspirées des rythmes traditionnels de la Guadeloupe. Sa tendresse et sa joie mêlées à des influences jazzy, africaines et brésiliennes créent une ambiance originale et entraînante. Ses textes décrivent la société guadeloupéenne avec poésie, sans concession ni brutalité. Il les interprète de sa voix douce accompagnée d’instruments acoustiques et on le range sans peine dans la catégorie des auteurs engagés.

Depuis de nombreuses années, chanteur lead du groupe SOFT, Fred Deshayes est un compositeur de génie. Après un premier album solo en 2012, il proposera, très prochainement, son nouveau projet, fruit de sa recherche d’une esthétique créole tendre, passionnante, nourrie des rencontres avec d’autres musiques de la Caraïbe.

  • à 16 H : Srdjan Ivanovic Blazin’ 4tet

En mélangeant la philosophie de la musique orientale à l’inattendu du jazz, le Blazin’ Quartet a créé un son unique, allant de la mélodie au rythme, du concret à l’abstrait et de l’acoustique à l’électronique. Un groupe qui, dès ses débuts, a immédiatement surpris le public et la critique. Ils ont rapidement remporté des prix (Dutch Jazz Competition 2008, Best Group au North Sea Jazz Festival, ​et al.​) et ont tourné au cours des années suivantes en Europe, mais aussi en Asie et en Amérique.

Interprètes :

  • Andreas Polyzogopoulos – trompette
  • Hugo Corbin – guitare
  • Timothée Robert – basse
  • Srdjan Ivanovic – batterie

  • à 17 H : Francis Lockwood Trio

Francis Lockwood, pianiste et compositeur est un musicien rare au jeu remarquable ; un grand maître des harmonies et du rythme, aussi à son aise dans les répertoires jazz bebop que dans les univers rock, celui de Franck Zappa ou bien encore de Jimi Hendrix.

Francis Lockwood revient avec un album en 4tet parfaitement lumineux. Avec ce nouvel album sorti chez Frémeaux & Associés, il évoque davantage et avec beaucoup d’adresse et de bonheur, le jazz hardbop, en hommage au célèbre club de Jazz New-yorkais, le Minton’s Playhouse. (Lire la chronique que nous lui avons consacrée ici)

Interprètes :

  • Francis Lockwood – piano
  • William Brunard – contrebasse
  • Fred Sicart – batterie

  • à 18 H :   “Le Tsapis Volant invite Gülay Hacer Toruk “

Le Tsapis Volant, nouvel album de Stéphane Taspis, invite Gülay Hacer Toruk pour présenter les titres qui le composent.

A l’automne 2019, Stéphane Tsapis sortira deux albums produit par Cristal Records et distribué par Sony : Le piano oriental, un album solo et Le Tsapis volant, un album en plus grande formation avec de nombreuses chanteuses rencontrées aux 4 coins du monde.
Pour Musicora, Stéphane Tsapis vous présentera en avant-première quelques compositions de son album solo accompagné par Gülay Hacer Toruk.

Gülay Hacer Torul est chanteuse, compositrice et improvisatrice. Aujourd’hui considérée comme l’une des incarnations les plus marquantes du chant traditionnel turc, elle chante et déploie sa voix en s’inspirant des voix plurielles de sa terre d’origine, l’Anatolie. Elle tourne actuellement avec Telli Turnalar, un quatuor anatolien féminin. Au cinéma, elle chante sous la direction d’Armand Amar dans les films “Human” et “Méditerranée, notre mer à tous” de Yann-Arthus Bertand. Elle prépare actuellement un album en duo avec le musicien turc Coşkun Karademir autour des chants sacrés d’Anatolie.

Interprètes :

  • Stéphane Tsapis
  • Gülay Hacer Toruk

Dimanche 5 mai :

  • à 11H : Raymond Carter, piano solo.

Passionné de jazz et fan d’Erroll Garner depuis sa prime jeunesse, le Dr. Raymond H. A. Carter revisite avec un plaisir bien réel, certain des standards classiques que son modèle, le célèbre pianiste américain, affectionnait particulièrement. Il se produit en public en France comme à l’étranger, dans les jazz clubs ou festivals, notamment avec le saxophoniste Michaël Chéret, Philippe Soirat, Gilles Naturel, Cédric Cailleau ou David Georgelet. Son CD « Around Erroll Garner » paru en 2016 connaît toujours un vif succès. Le 1er octobre prochain, Ray H. A. Carter donnera en soliste un concert exceptionnel avec l’Orchestre d’harmonie de la Garde Républicaine, en jouant à Paris en première mondiale, des standards d’Erroll Garner revisités pour l’occasion par Dominique Levoadec.

Interprètes :

  • Raymond Carter

  • à 12H : Srdjan Ivanovic, Xenos 5tet.

Xénos, «étranger» en grec, est son nouveau projet, un jazz trempé dans un son rock et balkanique qui unit son passé dans une série de chansons inspirées de ses voyages passés.

L’odyssée de Srdjan commence à Sarajevo, ville qu’il quitte afin de fuir la guerre en 1992, avec son père, guitariste et compositeur. Ils s’installent alors à Athènes, en Grèce. Bien que vivant loin de chez lui depuis l’âge de 8 ans, il a toujours su préserver ses racines qui ressortent indéniablement dans sa musique. De ses études aux Pays­Bas à aujourd’hui, il a remporté́ de nombreux concours. Son travail a été salué à plusieurs reprises à la fois par les jurys et par la presse, pour avoir trouvé́ un son original et organique à la batterie comme dans ses compositions.

Interprétes :

  • Jovana Krstevska – voix
  • Robby Marshall – saxophone
  • Hugo Corbin – guitare
  • Timothée Robert – basse
  • Srdjan Ivanovic – batterie

  • à 13H : Marc Lonchampt 4tet.

Le guitariste Marc Lonchampt présentera quelques titres de son prochain album, ainsi quelques-uns de son dernier cd “Nightwings” et quelques standards. Un jazz “cool” qui fait la part belle aux improvisations mélodiques.

Interprètes :

  • Marc Lonchampt – guitare
  • Olivier Hutman – piano
  • José Fallot – basse
  • Etienne Brachet – batterie

  • à 14H : Médéric Collignon.

Médéric Collignon est en pleine phase de création d’un nouveau projet qui mêlera jazz, hip hop et musiques électroniques.

Son génie créatif nous réserve à chaque édition du Couleurs Jazz Club de Musicora de nouvelles surprises. des surprises vous attendent de ce musicien atypique. Pour le mieux découvrir, nous lui avons posé quelques questions :

-Quel est pour vous le comble de la misère musicale ?

Croire qu’on est important parce que connu alors qu’être reconnu est bien plus beau ; réduire la musique a un niveau tel qu’elle ne peut plus revendiquer quoi que ce soit (libertés, injustices, ségrégation, corruption, guerres…)

-Où aimeriez-vous vivre ?

Sur Zealandia , le nouveau continent, parce qu’ici n’est pas assez sale-timbanque !

-Votre idéal de bonheur terrestre ?

Jouer devant l’océan parmi des êtres magiques et luminescents qui sortent de l’eau grâce à mes plus belles notes et… je me réveille et me remets à bosser! Rêver toujours et encore…

Plus sérieusement : que les humains défendent les idées plus que leurs egos.

-Pour quelles fausses notes avez-vous le plus d’indulgence ?

Celles qui se foutent bien de la beauté plastique, celles qui se cassent les ondes pour grimper tout en puissance la montagne des sens…

(pour lire la suite…)

  • à 15H : Tricia Evy en trio + guests

Le timbre, la douceur, le scat, les murmures, le rauque qui évoque le Louis Armstong des grands soirs. Tout est là : technique parfaite, sens du spectacle, générosité, humour. Un formidable transmetteur d’émotions.

Elle a des mélodies à chanter et autant d’idées à exprimer ; autant de combats à mener avec une profonde conscience, vive et claire. Elle n’est pas seulement une chanteuse, mais une personne toute entière engagée, ce qui n’est pas la même chose. La condition des femmes, la condition des noirs encore aujourd’hui, l’esclavagisme pas si ancien, notre société, notre planète, mais également la littérature, les pépites de la vie, les raisons de rire ensemble… (lire davantage)

Interprètes :

  • Francis Lockwood : Piano
  • Marc Lonchampt : Guitare
  • Tricia Evy : Voix
  •  + Guests
  • à 1 6H : Le All Elevens Band

Le “All Elevens Band” avec Giovanni Mirabassi, Stéphane Huchard et Thomas Brameirie feat.  Sarah Lancman vous propose de réunir le trio composé de ces 3 musiciens qui vont jouer des pièces de leurs répertoires respectifs.

Un concert fait de surprises et d’expériences accumulées.

Interprètes :

  • Gioavanni Mirabissi : Piano
  • Stéphane Huchard : Batterie
  • Thomas Bramerie : Contrebasse
  • Sarah Lancman : Voix

  • à 1 7H : Jam de Fin !

Pour clôturer cette édition du Couleurs Jazz Club de Musicora 2019, nous invitons comme traditionnellement les musiciens qui le veulent, à participer à une Jam menée par Alain Jean-Marie et plein d’incités surprises qui voudront bien participer.

Pour vous donner une idée… la Jam de clôture 2018 !

Leave a Reply

Pin It on Pinterest