Skip to main content

Des standards, encore des standards, et il pleut encore des revisités direz-vous. « On les connaît par cœur ! », are you sure ? Bien après avoir écouté ce trio dont on ne parle jamais, vous pourriez peut-être changer d’avis…

D’abord, des trios piano, guitare, contrebasse, ça se fait rare de nos temps. On imagine rapidement qui mène la danse flanquée de deux accompagnateurs résolus. Et c’est précisément là que figure la valeur de cet enregistrement, de leader il n’y en a point ! On parle alors d’un vrai trio, un échange d’interlocuteurs dont aucun ne détient l’ultime parole.

Avec sur chaque plage, des couleurs différentes et des tonalités qui s’échangent, comme si les instruments s’échangeaient eux-mêmes. Qui du piano, de la guitare ou de la contrebasse ? Soliste et accompagnateur, soutien et premier-de-cordée en même temps. Ecoutez “Estate“, petite chanson italienne des années 1960 ou encore la sublime version de “On Green Dolphin Street” où aucun ne tire la couverture à soi. On est pris au dépourvu aux détours des changements de chorus intelligemment orchestrés sans jamais rompre la mélodie.

Bien sûr, on y trouve “My Romance”, “Girl talk”, “Stella by Starlight”, “You Go to my Head” et bien d’autres, toutes enrubannées d’une sarabande instrumentale faite de croisements subtils entre touches et cordes. Le chant reconnaissable de ces immortels standards vient alors aux lèvres et l’on se plaît à en susurrer quelques passages avant que de rendre au silence son incomparable hommage à une écoute surprenante face à ces sautes d’humour dans la façon d’interpréter ces ritournelles bleues.

En musique classique, on aurait facilement appelé cela des petites pièces. Elles trouvent ici toutes leur originalité malgré leur mondiale renommée tant elles sont ici magnifiées par des concertos de doigts qui provoquent la tradition pour la renouveler.

Petites pièces, non. De très brillantes interprétations, de la revisite à la première visite.

Personnel :

Stéphane Escoms – piano

Michel Devard – guitare

Bernhard Ebster – contrebasse

Photo ©Maxime Perrotey

Distribué par Claviers & Crayons – 2021

Création graphique pochette : © Philippe Sponne

Réalisation Vidéo ©Romain Garnier

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest