Hit Couleurs JAZZ

Ce disque célèbre la rencontre de deux personnalités que lie une complicité tant musicale qu’amicale : l’une est Stochelo Rosenberg, considéré comme un disciple éminent de Django Reinhardt depuis la parution de son premier album en trio qu’il enregistra à l’âge de vingt et un ans. L’autre est Jermaine Landsberger, un des rares pianistes de la communauté Sinti, dont le jeu associe la tradition musicale manouche à d’autres influences, celles d’Oscar Peterson, Herbie Hancock et Keith Jarrett.

La présence de Jermaine Landsberger apporte une liberté d’inspiration à Stochelo Rosenberg qui, sans changer fondamentalement sa manière, aborde en sa compagnie d’autres horizons musicaux, comme l’avait fait Django pendant toute sa carrière.

Cet éclectisme se manifeste au niveau du répertoire qui associe un morceau comme Poinciana, ici paré d’une touche latine, à des pièces d’inspiration bop interprétées avec brio (The Bebop Gypsy).

On y trouve aussi une version d’ Anoumande Django Reinhardt au rythme chaloupé, et une belle composition de Stochelo Rosenberg intitulée Double jeu. L’alternance de deux équipes d’accompagnateurs : Darryl Hall (contrebasse) et André Ceccarelli (batterie) d’une part, Joel Locher(contrebasse) et Sebastiaan de Krom (batterie) d’autre part, apporte à l’ensemble une variété fort bienvenue dont les deux solistes tirent le meilleur parti.

Leur entente apparaît à l’évidence dans Seresta, l’intitulé du premier opus de Stochelo Rosenberg sorti en 1989, qu’ils interprètent en duo.

Dans le rôle de l’invité de luxe, Didier Lockwood manifeste son plaisir d’être de la fête en intervenant avec son panache habituel dans Gypsy Today. Un exemple de l’inventivité manouche.

Gypsy Today est un album GLM Music

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest