Hit Couleurs JAZZ

Victoria Rummler, nouvel album “Take Two”

La chanteuse de jazz, Victoria Rummler, dispose d’une technique de chant très sûre au timbre bien à elle, qu’elle fait vibrer – et le public avec –  depuis de nombreuses années sur les scènes parisiennes, où elle réside, ou lors de tournées internationales aux Etats-Unis qui l’ont vue naître, comme partout ailleurs en Europe.

Take Two” n’est pas l’album d’une chanteuse de Jazz de plus. Ce troisième album en leader est une authentique création originale, guitares et voix. Des guitares, aux styles très différents, jouées sur chacune des pistes, par cinq musiciens d’exceptions et une seule voix, celle de Victoria, qui chante également a capella sur deux des quatorze titres.

Une thématique, une inspiration, le 7ème art de toujours, évocateur et pourvoyeur de nos rêves. “D’Ascenseur pour l’Échafaud” où la voix de Victoria remplace la trompette de Miles Davis ! au thème de  La Panthère Rose, de Mancini, où on la voit arpenter l’écran de nos rêves, en passant par “Smile” tiré des “Temps Modernes” de Charlie Chaplin.

Plus surprenant encore, Victoria Rummler reprend également “Le Ballon Rouge” d’après le court métrage éponyme d’Albert Lamorisse, premier film étranger qu’elle vit à l’école et qui la marqua par l’esthétique de Paris, déjà. Elle nous en offre alors deux versions, l’une avec le guitariste Federico Casagrande, l’autre avec Dano Haider.

Marie-Gabrielle Duc, romancière, qui suit la carrière de Victoria Rummler depuis plusieurs années, souligne :

« Je pourrais te parler de ses yeux, des ses mains… » Chanson de Delphine des Demoiselles de Rochefort, Michel Legrand, Jacques Demy, c’est par cette chanson que Victoria Rummler termine son album Take Two, comme l’aboutissement d’une recherche qui aurait commencé dans les sonorités américaines des comédies musicales de Gershwin. Les quatorze séquences de ce disque dépassent largement l’idée de reprise ou d’illustration. La voix et les guitares parfaites ensemble, mieux qu’évoquer de merveilleux films, parviennent à faire naître l’épure d’un souvenir que nous portons en commun, en vif, en neuf et tout en émotion.

Victoria Rummler : Voix

Les guitares sont jouées par :

Federico Casagrande,

Dano Haider,

Guilherme Monteiro,

Lionel Loueke,

Nguyên Lê

Let’s sing and play the guitars :


Take Two est un album Blue Moon Inner Jazz

Victoria est au Sunset pour la sortie de l’album le 19 octobre,

le 20 à Perpignanet le 21 octobre à Laguiole.

montparnasse jazz cafe 15 déc

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This