Hit Couleurs JAZZ

Spirit Fingers – #1 album

Le label Shanachie Entertainment nous a fait grâce cette année d’une merveilleuse sortie : le premier album du groupe Spirit Fingers.

Le pianiste Greg Spero élève d’Herbie Hancock et fortement influencé par des artistes tels que Chick Corea ou John McLaughlin est à l’initiative de ce projet. Il s’est entouré de quatre musiciens de renom, leaders connus et reconnus : Dario Chiazzolino à la guitare (Billy Cobham, …), Mike Mitchell à la batterie (The Stanley Clarke Band), et Hadrien Feraud à la basse (Mike Stern, …).

Anciennement appelés « Polyrythmic », ils ont finalement opté pour Spirit Fingers. Le mystère reste entier quant au choix de ce nom, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont bien les doigts agiles.

Pourquoi ce groupe mérite-t-il notre attention particulière et donc cette chronique ?

J’aurais une foule de raisons à vous énumérer, mais ce serait trop long et, ma foi, plutôt fastidieux. Retenons déjà et simplement que la virtuosité de ces musiciens n’a d’égale que la finesse de leur jeu !

Dans cet album, tout en nuances et variations d’intensités, se côtoient des morceaux émouvants où le piano et la guitare se répondent dans de grandes envolées et des passages joués à l’unisson, où la basse apporte puissance et profondeur, notamment dans « find ». Le tout est saupoudré du jeu tout en finesse de Mike Mitchell. Chacun des solos est négocié avec brio par le quartet, tous sachant se mettre en retrait pour mieux valoriser les autres. Mention spéciale pour le solo d’Hadrien Feraud dans « you ».

Voici pourquoi Spirit Fingers mérite une écoute attentive de ce premier album.

Et comme nous le savons : le jazz, c’est souvent mieux en live !

Aussi, notez que le 10 octobre prochain, lors de leur venue en France, ils se produiront au Club Nubia à Paris.

En attendant, écoutons-les :

 

 

 

 

 

 

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest