Hit Couleurs JAZZ

Pierre Marcus – « Pyrodance »

Depuis la parution, en 2015, de son premier album « Longue Attente », le contrebassiste Pierre Marcus a collectionné les distinctions et multiplié les rencontres avec des têtes de série du jazz hexagonal (Pierre Bertrand, Eric Legnini, Vincent Bourgeyx…).

Ce recueil matérialise toutes les promesses suscitées par cette trajectoire ascendante. Pour réussir dans son entreprise, Pierre Marcus s’est entouré d’une équipe soudée constituée de musiciens de sa génération. Y figure le saxophoniste Baptiste Herbin, un familier des clubs parisiens et des studios d’enregistrement, dont le discours véloce et inspiré reste toujours au service de la musique. Pour s’en convaincre, il suffit de l’écouter dans Berthé futé et Papillon bungalow.

Accompagnateur attentif, le pianiste Fred Perreard possède un phrasé élégant, épuré de tout effet inutile, qui mène droit à l’essentiel (Giulia and Kattleya).

Le batteur Thomas Delor participe très largement à la cohésion de l’ensemble en stimulant ses partenaires par des relances d’une grande efficacité.

À signaler aussi la contribution précieuse du saxophoniste ténor cubain Irving Acao, en invité de luxe dans Blues minjeur et Pyrodance, un hommage rendu à Thelonious Monk.

Écrits d’une belle plume, les compositions originales de Pierre Marcus, qui constituent l’essentiel du répertoire proposé, évoquent des épisodes significatifs de sa vie et ajoutent encore à la qualité de l’ensemble.

La convivialité de cette musique, qui incarne là l’une des vertus les plus précieuses du jazz, a pris une dimension toute particulière lors du beau concert donné par le groupe, ce samedi 16 juin, sur la scène du Duc des Lombards. Devant un public réceptif, les mêmes ont interprété le répertoire du disque avec un engagement et une flamme qui donnent tout son sens au titre du recueil. Stimulés par la section rythmique, Baptiste Herbin et Irving Acao, qui m’a paru ici plus engagé que dans l’album, ont joué avec une vigueur communicative, particulièrement perceptible dans Blues minjeur, qui laisse présager un futur plus que prometteur à ces musiciens rassemblés par la force de l’amitié.

©Photo Pierre Perreard

« Pyrodance » est un album Jazz Family / Socadisc

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest