Miles Mosley – Blue Note Festival, Paris – 14 novembre

Miles Mosley, originaire de Los Angles était déjà un virtuose de la contrebasse et un sideman recherché avant de devenir leader. Pour son projet solo, outre les nombreuses pédales permettant des effets variés, il propose de nous faire découvrir une nouvelle corde à son talent, une corde vocale, accompagné d’une section de cuivres, d’un batteur et d’un clavier.

Son dernier album « Uprising » est un mélange jazz, soul, funk et rock.

C’est son premier single « Abraham » qui frappa le premier l’oreille des auditeurs amateurs d’un jazz vocal racé empreint de soul et de gospel façon Grégory Porter. Son second extrait « Young Lion », paru à la sortie de l’album le 27 Janvier dernier, conforte les premières impressions laissées par « Abraham », imposant sur un rythme effréné une énergie vitale vigoureuse et fédératrice qu’un certain Lenny Kravitz pouvait, à l’âge d’or de sa carrière, nous communiquer. Ils sont la fine fleur d’un jazz américain bousculant ses frontières et ses carcans.

Notre confrère Frédéric Adrian de Soul Bag nous dit qu’il est comparé par certains à « Jimi Hendrix en train de jouer de la contrebasse dans le groupe de Prince.

Le concert débute à 21H30 au New Morning, Paris

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This