“La Noir”, une basse française !

Les salons ou showcase sont un terrain de jeu idéal pour découvrir de nouveaux instruments !

Première de cette nouvelle série de chroniques, une basse de fabrication française, des courbes sensuelles et dynamiques, un son de qualité à un prix très raisonnable, pour un instrument réalisé par un luthier.

Cette basse est magnifique tant elle est épurée, avec une ligne familière s’inspirant des mythiques Fodera, MTD, Fender, Gibson…

Son nom : la “Noir”. Cette “Noir” concilie la passion d’un musicien bassiste avec son expérience de revendeur de basse. Jean-Michel Noir a ainsi conçu un instrument idéal réunissant quatre ingrédients essentiels : la sensualité, l’efficacité, l’accessibilité et le savoir-faire.

Délibérément inspirée d’un corps de femme, son esthétisme et son touché renforcent la relation charnelle du musicien avec son instrument.

Techniquement, c’est un instrument français fabriqué “à l’américaine” : une conception simple et ergonomique, sans fioritures, un instrument qui sonne.
 Sa prise en main est particulièrement facile, ses micros Seymour Duncan NYC font le son des meilleurs jazzmen US, les bois sont français pour leurs qualités acoustiques et l’assemblage est manuel, ce qui en fait une basse digne des meilleurs luthiers du monde.

Pour sa fabrication, Tom Marceau, luthier breton renommé, utilise son savoir-faire d’artisan d’art sur les détails qui font toute la différence : ajustement des formes, finesse du ponçage et du vernissage, frettage, réalisation du sillet, planification de la touche. La ligne dynamique et sensuelle, épurée, permet d’obtenir un instrument plus simple à réaliser ; la découpe des bois, facilitée, est ainsi réalisée avec des machines numériques afin d’optimiser le coût de revient. Chaque instrument fait ensuite l’objet d’un assemblage par Jean-Michel Noir : le corps et le manche, le montage des micros, l’électronique, le chevalet puis le réglage final.

Parcours original de ce nouveau créateur d’instrument !

Après une carrière aboutissant à un poste de PDG, 
Jean-Michel Noir décide de changer radicalement de vie.
 Rattrapé par sa passion de la musique et plus particulièrement de la guitare basse, il ouvre “Bass Club Paris”, le seul show-room français dédié à la basse où il expose et propose à la vente les plus belles basses du monde créées par les meilleurs luthiers français, américains, japonais, polonais et allemands.

Au contact quotidien de ces instruments d’exceptions, il veut comprendre la subtile alchimie qui fait le son d’un instrument, et rend visite aux plus grands luthiers pour analyser leur façon de travailler, allant même jusqu’à fabriquer lui-même plusieurs instruments sous leur direction.

Fort de ses expériences, Jean-Michel identifie les attentes des clients et analyse ce qui est disponible sur le marché. A son sens, il manque une proposition : un instrument accessible à tous sans faire l’impasse sur la qualité du son et de la lutherie.

Germe l’idée folle de fabriquer lui-même l’instrument dont il rêve.
 Quelques mois plus tard, un premier prototype répondant à toutes ses exigences voit le jour… essai qui se concrétise par le lancement ce dernier printemps d’instruments de qualité luthier accessibles.

Une première dans le monde musical.

A l’heure où le numérique prend le relais sur les “vrais” instruments, la “Noir” est une nouvelle façon d’envisager la musique avec plaisir et passion.

Show-room (sur RDV):    Jean-Michel Noir        jmnoir@bassclubparis.com       

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This