Des bulles roses pour fêter le Printemps

Le froid sibérien qui a envahi la capitale a passé son chemin, les températures remontent comme les hirondelles qui se posent sur les fils, la nature qui bourgeonne annonce le printemps… et mes sens se tournent vers de nouvelles découvertes gustatives.

Quelques coups de pédales emmènent mon vélo parisien au cœur du Marais, pour une dégustation de champagnes rosés, organisée par les Champagnes de Vignerons. Une dizaine de vignerons présentent leur cuvée rosée en accords mets-vins réalisés par l’œnologue rémois Geoffrey Orban sur les différentes étapes d’un repas. Ouvrez l’imagination de vos papilles pour profiter de cette expérience différente…

©Photo Couleurs Jazz – « nuancier chromatic rose »

 

En entrée…

Champagne Guy Larmandier, cuvée Rosé Brut

Un très bel équilibre pour cette première coupe : la fraîcheur et l’élégance du chardonnay contraste avec la puissance maîtrisée du pinot noir de Vertus, rareté sur un des Grands Crus de la Côte des Blancs. Ce rosé brut accompagne avec une délicatesse subtile un rouleau de printemps pamplemousse rose – gambas et crevette, sur des saveurs « japonisantes ».

Maison Guy Larmandier à Vertus – Rosé, brut : 80% chardonnay, 20% pinot noir

 

Champagne CL de la Chapelle, cuvée Nuance Rosé

La structure en ligne droite du pinot noir est soutenue par le meunier en majorité, le chardonnay apportant la fraîcheur en finale. Le palais est dominé par le côté gourmand des fruits rouges avec une très belle persistance de ces arômes. Très bel accord sur un saumon mariné au poivre népalais de Timut : les pinots noirs et le saumon se fondent dans la bouche avec un bonheur piqué de cette subtile touche poivrée.

Maison CL de la Chapelle à Villedommange – Nuance Rosé, brut : 55% meunier, 30% pinot noir, 15% chardonnay

 

Champagne Dom Caudron, cuvée Fascinante

Un assemblage original valorisant le pinot meunier avec un apport de chardonnay boisé. Le nez frémit avec des notes de pamplemousse rose et de réduction de fruits rouges où la fraise s’exprime en finale. Un plaisir différent en bouche, où le chardonnay avec ce léger fumet de chêne agrémente la structure du meunier. Et la bouchée courgette-tomate-poivron associée à une olive noire se fond tendrement avec la saveur du chardonnay et sa petite note poivrée liée au passage au bois.

Maison Dom Caudron à Passy-Grigny – Fascinante, brut : 80% meunier, 10% chardonnay élevé en fût de chêne, 10% meunier en vin rouge

 

© Photo Couleurs Jazz

 

Sur le plat…

Champagne L’esprit de Chapuy, cuvée Rosé

Le pinot noir, originaire de Monthelon, prend le pas sur le chardonnay pour structurer la bouche, même si la fraicheur du cépage blanc de ce Grand Cru d’Oger persiste. L’accord sur une verticale de carotte-céleri-orange et germe de pois est croquant, si agréable dans cette tonalité sucré-salé.

Un petit mot pour signaler 4 parcelles de chardonnay travaillées en viticulture durable et un labour à cheval, pour élaborer une cuvée parcellaire en Blanc de Blancs millésimé.

Maison L’esprit de Chapuy à Oger – Rosé, brut : 51% chardonnay, 36% pinot noir, 13% pinot noir vinifié en rouge

 

Champagne Gabriel-Pagin fils, cuvée Rosé

Très surprenant pour un 100% pinot noir ! La gourmandise des fruits rouges révèle une rondeur, alliée à une fraicheur due au travail du sol en labours – l’exploitation travaille son vignoble en certification Haute Valeur Environnementale – qui exacerbe la minéralité. La puissance structurée du pinot noir soutient cet accord « gastronomique » avec une verticale de betterave Golden Burpee, bœuf strogonoff et champignon en une bouche très gourmande.

Maison Gabriel-Pagin fils en Avenay-Val-D’Or – Rosé, brut : 100% pinot noir dont 30% en vin rouge

 

Champagne Lamoureux Jean-Jacques, cuvée Brut Rosé

Une gourmandise intense en bouche et de belles notes de fruits rouges, puissance rafraichie par ce cépage de pinot blanc rare en champagne – une découverte inédite de ces cépages oubliés de blancs, autorisés en appellation Champagne, au nombre de quatre : pinot blanc, pinot gris, arbane et petit meslier -. La bouche structurée accompagne avec élégance cette bouchée de bœuf façon thaïe, où les saveurs sucré-salé s’harmonisent à merveille.

Maison Lamoureux Jean-Jacques à Les Riceys – Rosé de saignée, brut : 76% pinot noir, 24% pinot blanc

 

Sur les fromages…

Champagne Michel Gonet, cuvée Brut Rosé

La puissance du pinot noir vendangé en 2007 mérite naturellement un Pélardon, fromage de chèvre crémeux du Languedoc. Une structure épanouie pour ce 100% pinot noir en rosé de saignée, avec une belle expression de notes évoluées, tirant vers la madérisation, classique pour une cuvée de 10 ans d’âge. Un accord intéressant où les caractères des deux produits se fondent avec force.

Maison Michel Gonet en Avize – Rosé de saignée, brut : 100% Pinot Noir

 

Champagne Phal B. de Beaufort, cuvée Harmonie

La puissance et la tonicité du vin de Bouzy contraste avec la fraicheur du chardonnay, qui s’harmonisent dans une bouche structurée. L’accompagnement sur L’Etivaz, fromage suisse style Comté, de noix de pécan et d’une confiture de cerise est un vrai plaisir gustatif.

Maison Phal B. de Beaufort à Bouzy – Rosé millésime 2012, brut : 86% chardonnay, 14% coteaux champenois Bouzy rouge

 

Champagne Robert Barbichon, cuvée Rosé de saignée

De nouveau un pinot noir charpenté, avec des notes gourmandes de fruits rouges en bouche. La puissance de ce champagne est apportée par une vendange des raisins à forte maturité, où d’agréables notes de fraise et de framboise s’expriment cependant. La structure agrémente avec plaisir un fromage basque d’Ossau-Iraty tout en caractère.

Maison Robert Barbichon à Gye-sur-Seine – Rosé de saignée, brut : 100% pinot noir vendangé en 2012

Et en dessert…

Champagne Rafflin-Lepitre, cuvée Rosé

Retour à l’assemblage des trois cépages traditionnels, où le nez et la bouche sont gourmands de fruits rouges. La fraicheur minérale du chardonnay complète avec joie les saveurs des pinots pour un plaisir gourmand d’un tartare de fraise.

Maison Rafflin-Lepitre à Chigny-les-Roses – Rosé, brut : 43% meunier, 37% pinot noir, 20% chardonnay

 

A l’écoute pour l’accord « jazz & wine« , une réinterprétation de « La Vie en Rose » par le duo François Moutin & Kavita Shah.

 

 

Articles liés

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest