Hit Couleurs JAZZ

La réputation de la Section Rythmique n’est plus à faire.

Ce groupe, formé de Guillaume Nouaux (batterie),David Blenkhorn (guitare) et Sébastien Girardot (batterie), a montré une grande faculté d’adaptation en accompagnant, sur scène et en disques, Cécile McLorin Salvant, Evan Christopher, Scott Hamilton, Lilian Boutté et Leroy Jones.

Poursuivant cette trajectoire ascendante amorcée par les excellents recueils Brad Child Meets La Section Rythmique et Evan Arntzen Meets La Section Rythmiquechroniqués en 2018 dans ces colonnes, le trio accompagne ici deux stars du saxophone : Harry Allen (saxophone tenor) et Luigi Grasso (saxophone alto) que le public français connaît bien.

Élaboré avec soin, le répertoire oscille entre swing et bop en proposant des standards comme In the Still of the Night et New Orleans d’ Hoagy Carmichael, I Don’t Stand a Ghost of a Chance with You de Victor Young, des thèmes d’Al Cohn, You ‘N’ Me, d’Oliver Nelson, Step Right Up et du tandem Billy Strayhorn/Duke Ellington, Day Dream.

Des titres qui incitent les solistes à donner le meilleur d’eux-mêmes.

Pour s’en convaincre, il suffit de les entendre s’exprimer en toute liberté et enchaîner des 4/4 dévastateurs dans Blues Up and Down de Gene Ammons et Sonny Stitt…

Il faut dire qu’ils sont stimulés par des musiciens de grande classe : David Blenkhorn est un mélodiste raffiné capable d’improviser avec une grande liberté ; Sébastien Girardot assure un tempo à la fois souple et ferme et Guillaume Nouaux, toujours inventif, soutient les solistes avec une rare efficacité. Le swing au-delà des étiquettes.

Leave a Reply

Pin It on Pinterest