Hit Couleurs JAZZ

Le choc des civilisations a du bon. Inspiré par son changement radical de culture et par son déracinement, Jean Chaumont, exprime une sensibilité délicate à travers une composition ciselée.

Le guitariste et compositeur avait pourtant déjà fait son petit trou dans le milieu du Jazz français. On avait pu le voir partager l’affiche avec Fiona Monbet ou Ibrahim Maalouf, et en outre sur de très belles scènes ! Mais non. La création ne nait pas du confort. En 2014, Jean Chaumont part s’installer aux États-Unis avec sa femme, à Princeton, New Jersey plus précisément.

De là, Jean compose et produit The Beauty of Differences sorti en France en juin 2018 chez RE:JAZZ., (label USA: Misfitme Music Malgré son inexpérience en matière de composition – c’est son premier album après tout – son travail reçoit un accueil dithyrambique et est salué par la critique : « The Beauty of Differences est une œuvre de Jazz incroyable » selon Time Off, et le prestigieux Downbeat magazine va jusqu’à caractériser l’œuvre comme étant dotée d’une « délicatesse hors du commun » !

Ce succès est bel et bien mérité. Les compositions de Jean Chaumont sont fines, précises et réfléchies. Elles se montrent aussi particulièrement riches. Notre écoute alterne entre des pièces rythmiquement denses, « Renewed Perspective », « Audrey’s Code », des ballades plus contemplatives, plus enchanteresses, « Prayer for Creation », « Marathon of Love ») et des démonstrations de virtuosité : le solo de batterie de Rudy Royston laisse sans voix sur « For Each One Of Them »). Chaque morceau s’apprécie comme une expérience à vivre et à ressentir. La musique de Jean Chaumont est en effet, évolutive : cet album se vit comme un enchainement subtil de tableaux, de motifs et d’événements, particulièrement propices à la transmission d’émotions.

La plongée dans cette musique si délicate nous fait attendre le prochain album de pied ferme. Il ne nous reste plus qu’à espérer que Jean Chaumont décide de s’expatrier une fois de plus…

Pour l’écouter sans tarder :

Line Up :

Jean Chaumont : Guitare, compositions

Michael Bond : Piano, Rhodes

Sam Sadigursky : saxophones tenor et soprano

Ike Sturm : contrebasse

Rudy Royston : batterie

Leave a Reply

Pin It on Pinterest