Hit Couleurs JAZZ

On savait déjà nos cousins québécois versés dans l’art de la musique : Garou, Céline Dion… de la pop, finalement ! Que nenni, le jazz transatlantique n’est pas en reste non plus. Preuve étant cet album surprenant et immersif du Jazzlab Orchestra (Effendi Records) : Quintessence.

Des caribous, du sirop d’érable et… du Jazz !

Félix Stüssi, qui joue le rôle de compositeur et de pianiste pour cet enregistrement, y exprime un jazz moderne et symbolique. L’écriture est précise, fine et les mises en place complexes.

Rares sont les morceaux qui ne comportent pas de mesures irrégulières. En tout cas, rien de ceci ne peut effrayer les huit talentueux musiciens : Alain Bédard (contrebasse), Mario Allard (saxophone alto), Alex Francœur (saxophone ténor), Samuel Blais (saxophone baryton), Jacques Kuba Séguin (trompette), Thomas Morelli-Bernard (trombone), Louis-Vincent Hamel (batterie) et bien sûr Félix Stüssi (piano).

Ce-dernier use de l’effectif dans son ensemble et dans toute sa complexité pour donner des effets tantôt foisonnants comme dans Last Chance Dance, tantôt plus impressionnistes, plus contemplatifs. Les « tremblement de piano » de Nebuleuse et les gouttes légères de Quintessence sont, effectivement très évocateurs.

Une musique sophistiquée donc, mais pas que.

Engagée également. E-migrations, aux accents mélancoliques, évoque par son titre l’actualité brûlante. On sera aussi heureux de retrouver quelques repères rythmiques et mélodiques au fil de l’écoute grâce aux Blues qui se trouvent dans l’album : Bluusli for Gugi, Blues malcommodes et enfin Subsub’s Blues qui termine l’opus et nous donne un sentiment de vive satisfaction, celui de rentrer à la maison après cette aventure musicale.

L’écoute de Quintessence, est, chose certaine, pleine de rebondissements. Elle ravira les amateurs et connaisseurs de jazz de chaque côté de l’Atlantique et même d’ailleurs. Le Jazzlab Orchestra, aux 6 albums et aux 250 concerts à travers le monde, s’ancre avec ce nouveau projet davantage comme un incontournable du jazz québécois.

Une belle sortie à ne pas manquer !

Leave a Reply

Pin It on Pinterest