2019, c’est la 39èmeEdition d’un Festival devenu rapidement l’un des plus importants, parmi les Festivals de Jazz Internationaux.

Chaque année, Jazz à Vienne célèbre (comme nous !) toutes les couleurs du jazz, partage ses valeurs, invite des monstres sacrés comme des talents émergents. Il est, comme Marciac, Montreux, Montréal, Copenhague et quelques autres, devenu plus qu’un festival, une institution.

Jazz à Vienne c’est une fête en un lieu unique.

Environ mille artistes s’y produiront lors des quelques deux cent cinquante concerts en 16 jours qui verront défiler environ 200 000 spectateurs mélomanes qui viennent ensemble, partager des émotions. (…Et dire que cette musique, malgré 650 Festivals de jazz en France est si peu diffusée sur les chaines de télévision ou les radios, même nationales. Cherchez l’erreur !)  

Cette 39e édition mettra en avant diverses couleurs du jazz, de la Caraïbe à l’Europe, sans négliger l’Amérique ou l’Afrique.  La programmation est à la fois respectueuse de l’histoire et de la tradition tout en étant résolument tournée vers l’avenir en programmant de grandes stars internationales du jazz, comme la nouvelle génération qui arrive des horizons les plus divers.

Ainsi, les festivaliers auront le plaisir de retrouver cette année, des crocodiles des festivals,  Chick Corea, Ben Harper, Diana Krall ou Bobby McFerrin comme de découvrir  les nouveaux talents émergents.

Mais Jazz à Vienne c’est également un lieu, tapis en bordure du Rhône, fait de collines propices à la culture des vignes et qui produisent nombre de grands crus. (voir notre chronique à ce sujet en 2017).

Et c’est aussi un site unique avec son Théâtre antique Romain, construit entre 40 et 50 après J.-C.. Scène phare et seule scène payante du festival. Le Théâtre Antique peut accueillir 7 500 personnes.

©Photo Couleurs Jazz

Depuis 1981, les plus grands musiciens de jazz s’y sont produits : Miles Davis, Stan Getz, Michel Petrucciani, Ella Fitzgerald, Sonny Rollins, Lionel Hampton, Dee Dee Bridgewater, Chucho Valdès, Ron Carter, Emile Parisien avec Vincent Peirani…

De nombreuses soirées sont également ouvertes aux musiques associées du jazz : soirées soul, funk, hip-hop, blues, Cuba, manouche…

Le Club de Minuit est une scène d’afters. Il alterne sa programmation avec le Jazz Mix. Écrin du Club de Minuit, le Théâtre de Vienne, construit en 1782 et classé aux monuments historiques, a conservé son architecture d’origine et offre tout le charme d’une salle à l’italienne.

Depuis plusieurs années, Jazz à Vienne investit ce théâtre pour y proposer des soirées acoustiques privilégiant la découverte et l’écoute dans une ambiance intimiste et à la découverte des jazz du monde entier.

Marquis Hill ©Photo TDR

Autre lieu devenu incontournable : Cybèle ! Une scène à ciel ouvert au cœur du festival.

En effet, chaque jour, on peut retrouver toute l’actualité du jazz de demain, car s’y produit la nouvelle génération du jazz, la scène régionale et nationale, les musiciens de l’Académie, les écoles de musique et les conservatoires, les big bands universitaires internationaux et les groupes finalistes du RéZZo FOCAL Jazz à Vienne.

Le Jazz Mix est une scène d’after du festival Jazz à Vienne. Il alterne sa programmation avec le Club de Minuit. Au Théâtre de Vienne, le Jazz Mix est une sorte de laboratoire des possibles avec des concerts hors des sentiers battus. Toujours en recherche des talents de demain et avide de créations éclectiques et uniques, le Jazz Mix propose une ouverture allant du jazz vers les autres genres musicaux.

Accéder à la programmation

Accéder à la billetterie

Photo Header de Bobby Mc Ferrin ©Carole Friedman.

Leave a Reply

Pin It on Pinterest