A Saint-Rémy de Provence, plus qu’ailleurs encore, festival rime avec festivités. C’est sous ce signe et avec cette maxime en tête, que l’équipe des organisateurs bénévoles débordent d’énergie et d’imagination pour faire du Festival de Jazz à Saint-Rémy, le plus beau (?!) des festivals jazz de l’Hexagone.

L’animation et le jazz ne sont pas uniquement présents sur la scène située sur le parvis de l’Alpilium, mais également dans les cafés et places de la ville.

C’est un tout, un état d’esprit, avec conférences, expositions photos, mise en avant du patrimoine (les journées du  Patrimoine, les 21 & 22 septembre) et bien sûr des animations musicales gratuites , des ripailles et des « apéro-swings » au son du jazz.

Notons par exemple les deux expositions du photographe de Couleurs Jazz, Patrick Martineau, à l’Hôtel Gounod et au Gus Restaurant :

Cela fait déjà plus de 11 années que la Ville de Saint-Rémy-de-Provence tourne en cette fin d’été, au son du Jazz.

Les organisateurs ont su depuis les débuts attirer les plus grands des musiciens de jazz, tels que Manu Dibango, Michel Portal, Vincent Peirani, Didier Lockwood, Jean-Jacques Milteau, Omar Sosa, …

Le Programme 2019 :

Cette année encore, la scène principale, dans l’Alpilium accueillera :

Steeve Laffont trio invite Costel Nitescu – jeudi 19 septembre.

Ce musicien, excellent représentant de la culture méditerranéenne, propose un jazz swing manouche extrêmement coloré et pas seulement virtuose. Il est bien sûr en sélection sur Couleurs Jazz Radio avec son album « Night in Corsica » sorti récemment.

 

©Photo Salva 1745

Il sera accompagné de ses fidèles, Rudy Rabuffetti, guitariste et luthier, Guillaume Bouthié, contrebasse et du violoniste virtuose Roumain, Costel Nitescu.

Champian Fulton Trio – vendredi 20 septembre

Champian Fulton a été sacrée « Star montante du jazz vocal » deux années de suite par notre confrère DownBeat Magazine.

Nous lui avons consacré une chronique dans laquelle Alain Tomas la dépeint comme Une voix à la fraîcheur juvénile et un phrasé parfaitement maîtrisé lui permettent de développer avec naturel une ligne de chant d’une belle envergurePlus qu’un complément bienvenu de son chant, son jeu de piano énergique swingue avec naturel et brio.”

Elle sera accompagnée de Giorgos Antoniou à la contrebasse et de Steve Brown à la batterie.

Jacky Terrasson invite Stéphane Belmondo – vendredi 20 septembre

Jacky Terrasson, le fils spirituel de Bud Powel et d’Ahmad Jamal prendra le relai en remplaçant Champian Fulton, non pas au chant, mais au clavier. Il invitera son ami et complice Stéphane Belmondo, mais aussi une des plus belles paires à la rythmique : Thomas Bramerie à la contrebasse et Lukmil Perez à la batterie. Swing, envolées, chorus assurés.

 

Richard Galliano new Jazz Musette Quartet, samedi 21 septembre à 20H30

Richard Galliano est le précurseur des musiciens à avoir donné ce rôle important à l’accordéon dans le jazz.

L’accordéon et le musette, ce dernier tant décrié (à juste titre !), ont pu acquérir leurs lettres de noblesses, grâce en particulier à cet homme respecté de tous les musiciens de jazz aujourd‘hui. Le fait que ses influences se situent plutôt du côté de Bill Evans, de John Coltrane ou encore de Miles, que de celui de Marcel Azzola, y est pour beaucoup.

Il sera entouré de musiciens de très grande envergure et en particulier le guitariste Jean-Marie Ecay, et à la rythmique, le batteur Jean-Christophe Galliano et le contrebassiste Bruno Rousselet.

Le Off.

En dehors de la programmation de l’Alpilium, cette piste aux étoiles, le Festival ouvrira dés mercredi 18 septembre à partir de 19H30, avec le Cantaloupe 4tet, au Café de la Place.

Et le jour de clôture, le Dimanche 22 septembre 2019, à partir de 11h30, c’est un déjeuner musical  au restaurant L’Alternative, place Moati avec le « To Be or not to Bop » trio qu’il ne faudra pas manquer.

Puis à partir de 18h30 le traditionnel Apéro Swing se fera à l’hôtel restaurant Le Hameau des Baux au Paradou avec Magnetic Orchestra et Lou Revaille

Retrouvez tous les renseignements pratiques sur le site du Festival.

©All Photos Patrick Martineau / JzzM

Leave a Reply

Pin It on Pinterest