Maître incontesté de la pompe manouche, Hono Winterstein a travaillé avec des guitaristes du calibre de Dorado Schmitt, Stochelo Rosenberg, Adrien Moinard et Biréli Lagrène. Tous ont apprécié la qualité hors pair de son accompagnement.

Le voici maintenant dans le rôle de maître d’œuvre avec “Horizons“, le premier disque publié sous son nom qui apparaît comme l’aboutissement d’un projet longuement mûri et porteur d’un désir d’ouverture à d’autres horizons musicaux.

©Photo Patrick Martineau.

Pour réussir dans son entreprise, Hono Winterstein s’est entouré de musiciens qu’il connaît bien comme son neveu Brady Winterstein (guitare), un soliste de talent ; Diego Imbert, un contrebassiste au jeu solide et inspiré qui s’est illustré auprès des plus grands et le pianiste Jean-Yves Jung dont le soutien et les interventions en solo apportent beaucoup à l’ensemble.

Deux invités de luxe complètent cette belle équipe. Il s’agit du crooner Claudio Favari dont la diction exemplaire éclaire Pique-nique, l’une de ses compositions, et la vocaliste Sarah Lazarus dont la ligne de chant exprime toute la beauté de la mélodie de Yesterdays.

Tous servent un répertoire éclectique où figurent des standards (So In Love), une valse (Notre histoire) et des compositions de Hono et Brady Winterstein et de Claudio Favari.

Un album qui fera date dans la carrière du guitariste.

Interprètes :

Hono Winterstein, guitare

Brady Winterstein, guitare

Jean-Yves Jung, piano

Diego Imbert, contrebasse

Sara Lazarus, voix

Claudio Favari, voix.

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest