Hit Couleurs JAZZ

Si il en est des pianistes au style “un peu indéfinissable”, Hal Galper tient solidement sa place dans le rayon.

S’il doit en grande partie sa renommée comme pianiste régulier du quintet de Phil Woods pendant une dizaine d’années  il ne faudrait pas omettre ses présences aux côtés de Chet Baker, Stan Getz, Donald Byrd, Cannonball Adderley, Lee Konitz, John Scofield entre autres…

On a fait moins bien !

Dans la lignée de ses précédents enregistrements “Trip the Light Fantastic” et “O’s Time” notamment et avec la même rythmique, tour à tour inventif et vibrionnant sans histrionnisme, Hal Galper trouve sa place sur l’étendue du clavier sans jamais fixer une plage prévue d’avance, surprenant et jaillissant dans des tempi tantôt très rapides tantôt plus aérés ; il est ou l’on ne l’attend pas ; pratiquant la pause avec une égale réussite que le chant du déchainement de la main droite. Considéré comme un pianiste omniprésent au jeu puissant, il n’en oublie pas pour autant son rôle auprès de ses partenaires : Phil Woods et Tom Harrell ne nous démentiraient pas.

Sur cet enregistrement live en trio sorti en 2019 mais enregistré en 2016, ll est accompagné par une rythmique qui n’a rien à envier à sa fougue. Entre la maestria des peaux et cymbales du batteur John  Bishop et les dentelles entrelacées du contrebassiste Jeff Johnson (Cubist), le trio est à son aise dans un répertoire bouillonnant.

Entre une veine parfois Powellienne et des accords que n’aurait pas renié le Bird (Scene West), Galper s’impose comme un pianiste que je qualifierais de Monko-Orwellien, une lecture très futuriste d’un langage académique absolument maitrisé jusqu’au bout de la pulpe. Quant à cette rapidité respectueuse, comment fait-il pour respirer lui qui nous laisse sans ? (Scufflin’)

Un très grand trio digne de ses prédécesseurs Evansiens,  dont Galper se revendique parfois, tiens, tiens…

Merry-go-round jazz piano

Ecoutez Galper en trio ou avec des souffleurs et découvrez un autre univers pianistique. Une icône trop méconnue sur le vieux continent, il est temps que ça change !

Interprètes :

Hal Galper, piano

Jeff Johnson, contrebasse

John Bishop, batterie

Released in December 2019 – Origin Records

Leave a Reply

Pin It on Pinterest