La disparition brutale à l’âge de 62 ans (le 18 février 2018) de Didier Lockwood fut pour les mélomanes, et tous ceux qui le connaissaient, un grand choc.

Ce génial violoniste, débordant de vie, d’énergie et de générosité, jouissait d’une réputation internationale. Jazz, jazz manouche, jazz fusion, rock progressif, chanson française… il aborda de nombreux genres musicaux, repoussant frontières et barrières.

21 photographes lui rendent un hommage en couleur ou en noir et blanc…

Depuis sa disparition, de très nombreux hommages musicaux lui ont été rendus un peu partout en France, mais jusqu’alors, aucun hommage en images… Or, le jazz et la photo ont une histoire commune, au cours de laquelle ils ont tissé des liens très forts.

Dès lors, monter cette exposition nous est apparu comme une évidence.

Nous avons donc décidé de monter cette collection-hommage en invitant des photographes reconnus et passionnés de la scène jazz, qu’ils soient professionnels ou amateurs.

L’idée était de réunir une vingtaine d’entre eux autour de ce projet.

Les consignes sont simples : une seule photo par photographe, en couleur ou noir et blanc. Chaque photo indique la date et le lieu où elle a été prise.

Ainsi, nous avons contacté plus de trente photographes, et tous ceux qui possédaient un cliché de Didier Lockwood nous l’ont proposé avec enthousiasme.

Propos recueillis auprès de Roland Farjon et Patrick Martineau, les commissaires de l’exposition.

Les photographes : une photo, une histoire…

Chaque photographe raconte « son » Didier Lockwood à travers la photo qu’il a choisi d’exposer. C’est pourquoi chaque photo indique la date et le lieu où elle a été prise. Cette narration en images retrace ainsi la fabuleuse aventure musicale de ce grand musicien disparu bien trop tôt.

Après une présentation officielle à la presse, le 16 mai 2019 à la Galerie On-Off Studio à Paris 17e, la collection a été l’invitée d’honneur du CMDL (Centre des Musiques Didier Lockwood) à Dammarie-Les-Lys, en novembre 2019.

Hélas toutes les expositions dans les différents Festivals de jazz de l’été 2020 ont été reportées, du fait de l’annulation de ces événements.

Nous sommes d’autant plus heureux que l’exposition au Ministère des Finances qui se tient du 6 au 30 octobre ait pu être maintenue.

De prochaines expositions sont prévues dans des Galeries Parisiennes, début 2021.

Photo Header :

Gros plan sur la main de Didier Lockwood par ©Sophie Leroux (Extrait)

Photo de couverture :

Didier lockwood, Jazz Festival de La Grande Motte en 1980 par ©Christian Berthier

Le Triptyque :

Didier Lockwood –  2012, 2015 et 2016, respectivement par ©Lionel Baunot, ©Remi Hosteking et ©Patrick Martineau

Image de fin :

“Bye Bye”,  Festival Django Reinhardt  2016, par ©Antony Voisin

Cette exposition qui se tient du 6 au 30 octobre 2020 au Ministère des Finances et de l’Économie, à Bercy est organisée sous l’égide de l’association Zebrajazz, association d’Intérêt Public, pour l’aide à la diffusion du jazz.

Compte tenu des mesures sanitaires, il convient de demander une invitation à Patrick Martineau sur sa page JzzM.

Celle-ci vous sera accordée forcément et vous serez guidé(e) lors de votre visite.

 

Leave a Reply

Pin It on Pinterest