Hit Couleurs JAZZ

Christian Escoudé est un guitariste de jazz inclassable.

Bien sûr, issu de la famille manouche, il en maitrise parfaitement les codes et la virtuosité, l’un des dénominateurs communs du genre. Il fut très tôt initié par son père, dès l’âge de 10 ans à balader ses doigts sur le manche des 6 cordes. A 15 ans sa décision fut prise. Il allait devenir guitariste professionnel.

Le chemin parcouru depuis est grand et l’a mené loin. Il fut appelé par les plus grands musiciens jazz à les rejoindre sur scène ou sur des projets souvent novateurs. Il suffit d’en citer quelques-uns pour nous rendre compte que l’on n’a pas affaire au premier venu : John Mc Laughlin, John Lewis, Didier Lockwood, Jean-Michel Pilc, Charlie Haden, Martial Solal,.

Ce dernier à propos de l’album Django, les Inéditsécrit :

« Christian Escoudé est l’un de nos meilleurs musiciens, tout le monde le sait. Son phrasé, sa façon d’aborder l’instrument, d’attaquer chaque note, font que, parmi la masse des guitaristes, il est immédiatement reconnaissable. Son style, contrairement à beaucoup d’autres, a largement réussi à s’éloigner du modèle qu’il évoque dans ce disque, celui de Django, pour aboutir à une approche très personnelle où la mélodie est toujours présente, grâce à sa profonde musicalité et sa grande connaissance de la musique de jazz. Ce disque est une succession de très belles mélodies aussi bien que de thèmes très sophistiqués rythmiquement. Si j’ajoute que Christian est remarquablement entouré, on peut dire que ce nouveau disque est une parfaite réussite et rend hommage à son très grand talent. »  – Martial Solal –

Aussi, Christian Escoudé appartient à la famille des musiciens de jazz hors pairs.

Ne reniant pas ses origines musicales, et tout en s’en étant affranchi, il revient régulièrement vers cette musique manouche, notamment lors de ses collaborations avec Didier Lockwood.

Aujourd’hui il revient à nouveau après avoir découvert dans le grenier familial, des notes inédites du maître et fondateur du genre, Django Reinhardt.

Le traitement qu’il nous réserve à propos de ces musiques « traditionnelles » de la guitare manouche, prouvent une fois de plus que Django était un grand compositeur et la modernité dans les sons et le choix des collaborateurs du projet en font d’emblée un disque qui deviendra collector. Une parfaite réussite.Le choix des acteurs est aussi primordial : d’abord, Antoine Hervier qui dès les premières mesures de son orgue Hammond B3 ou de son piano, nous embarque dans un jazz aux allures funky. Un sens du swing décalé et sensuel, de la mélodie et de l’improvisation. Beaucoup d’élégance dans le phrasé.Beaucoup d’interplay également avec à la guitare rythmique Jean-Baptiste Laya, avec qui Christian Escoudé partage les scènes et les différents projets depuis 9 ans déjà.Puis une rythmique impeccable en la personne de Guillaume Souriau à la contrebasse. A noter son solo, à la sonorité bien ronde comme on aime, sur Nisch.Et si cette musique c’était du Django d’aujourd’hui ? Quelles musiques monsieur Reinhardt aurait-il joué au XXIème siècle ? On ne sait pas tellement il avait d’idées en tête, mais soyons certains qu’il n’aurait pas renié celle de Christian et de son Quartet.

Autre touche originale, c’est l’apport de la chanteuse, Stephy Haik, incomparable, avec une façon de poser sa voix toute personnelle. Cette forte identité, apportant de la brillance à l’ensemble, sans pour autant envahir les quatre titres de l’album sur lesquels elle est invitée.

Christian Escoudé est un pur musicien, totalement investi dans chaque note des chorus qu’il distille. Depuis de nombreuses années ses mimiques quand il prend un chorus m’avaient impressionné. Il n’y a qu’à regarder son visage aux mouvements expressifs, presque grimaçant, comme si il rêvait, les yeux clos, totalement parti dans son monde, d’où il nous ramène ces bulles d’émotions qui nous éclatent aux oreilles.

Achetez ce disque ! Vous ferez une excellente affaire. Et vous le saurez quand vous le réécouterez dans 10, 15 ou 20 ans…

Puis surtout venez écouter ces formidables musiciens en live pour la sortie de l’album le 24 mars au Théâtre de Longjumeau, le 25 au Studio de l’Ermitage à Paris, le 6 avril à Saint-Amant de Boixe dans la région natale du guitariste ou encore au Buc dans les Yvelines, le 15 mai ou à Angoulême le 25 juillet prochain.

Vous n’avez aucune excuse pour rater les concerts de sorite de cet album !

Django, Les Inédits est un album Cristal Records distribué par Sony Music Entertainment.

Il est HIT COULEURS JAZZ et Vinyle de la Semaine sur COULEURS JAZZ RADIO.

 

©Photo Header, Francis Vernhe.

Leave a Reply

Pin It on Pinterest